Aller au contenu principal

Articles Tagués ‘emploi’

Comment optimiser votre stratégie de mobilisation des employés

La mobilisation des employés est essentielle à la capacité d’une entreprise de réagir rapidement et efficacement au changement. Une bonne stratégie de mobilisation identifie, développe et met à profit les capacités de ses employés, et les prépare à assumer de nouvelles responsabilités à mesure qu’évoluent les besoins de l’entreprise.

Voici quatre conseils pour optimiser la mobilisation de votre main-d’œuvre.

  1. Nommez un responsable de la mobilité

Les organisations qui savent s’adapter aux conditions changeantes du marché sont celles qui veillent à la mobilité de leur main-d’œuvre, alors faites-en une priorité. En nommant un responsable de la mobilité, vous maximiserez l’efficacité de votre stratégie de mobilisation, vous contribuerez à sa visibilité et favoriserez la responsabilisation.

  1. Outillez vos gestionnaires de talents

Revoyez vos stratégies de gestion des talents et apportez les ajustements nécessaires. Assurez-vous que vos gestionnaires prennent le temps d’encadrer les employés et de discuter de leur cheminement de carrière. Donnez-leur des occasions de formation réciproque, et favorisez la formation individuelle durant les périodes plus tranquilles. Ils acquerront ainsi les compétences en leadership dont ils ont besoin pour aider les employés à atteindre leurs objectifs personnels et professionnels, ce qui favorisera la capacité de votre organisation à s’ajuster à des besoins changeants.

  1. Optimisez les évaluations du rendement

Les évaluations du rendement sont une belle occasion pour les employeurs et le personnel de parfaire les stratégies de mobilisation. Les gestionnaires devraient se pencher sur le rendement des employés au cours de la dernière année, mais aussi sur les compétences transférables et les occasions de perfectionnement et d’avancement professionnel. Ils pourront ainsi mieux jauger la contribution potentielle des employés et les motiveront à progresser.

  1. Responsabilisez les employés

Incitez les employés à être proactifs et à prendre les commandes de leur cheminement. Conseillez-les en matière de développement professionnel et offrez-leur des ressources qui leur permettront de mieux comprendre les responsabilités rattachées aux divers postes à pourvoir. Donnez-leur de la latitude, et vous témoignerez de leur valeur pour l’entreprise tout en renforçant leur dévouement.

 Les avantages d’une main-d’œuvre mobilisée sont nombreux. Vos employés disposent des outils nécessaires pour réaliser leurs ambitions professionnelles et ils enrichissent votre bassin interne de candidats. Vous pouvez donc déployer votre personnel en fonction de vos besoins, sans être limité par un manque de ressources.

Pour plus d’informations et d’autres articles, visitez Ressources.

Les avantages inexploités des programmes de recommandation

De nos jours, trouver la perle rare dans un marché des talents très concurrentiel est un processus long et coûteux. Les recruteurs utilisent de multiples stratégies de recrutement, mais oublient bien souvent la plus évidente : les recommandations de leurs employés. Un programme de recommandation bien géré peut vous donner accès à un nouveau bassin de candidats, et à bien d’autres avantages.

Économies d’argent et de temps

Les dépenses de recrutement peuvent gruger le bénéfice d’une entreprise. Mais lorsque vos employés font la promotion des postes à pourvoir, vous réduisez vos coûts de diffusion et de marketing, et avez plus de temps à consacrer à la présélection, aux entrevues et à l’intégration. Vous accélérez en plus le processus puisque vous éliminez certaines étapes. Bien sûr, un tel programme a un prix, mais en comparant les coûts et les avantages, vous risquez d’être agréablement surpris.

Compatibilité

Personne ne connaît ou comprend mieux votre culture d’entreprise que vos employés. Il y a de fortes chances qu’ils vous recommandent des candidats partageant leurs intérêts et valeurs, si bien que vous renforcerez cette culture et la chimie de l’équipe en les embauchant. De plus, un employé qui recommande un ami ou un membre de sa famille témoigne de son engagement à l’égard de l’organisation. Et comme il fera part de ses expériences à la recrue potentielle, celle-ci saisira mieux votre culture et les attentes liées au poste.

Hausse de la qualité et de l’engagement

Vous vous inquiétez parfois de l’acclimatation de vos nouveaux venus? Selon le rapport 2017 de LinkedIn sur les tendances mondiales en matière de recrutement, 48 % des employeurs estiment que les recommandations d’employés sont la meilleure source d’embauches de qualité. Votre recrue connaissant au moins une personne dans l’organisation, elle sera d’emblée plus engagée, et son intégration sera plus facile.

Outil de rétention

Face aux sites de réseautage comme LinkedIn qui nuisent de plus en plus à la rétention des employés, il faut absolument faire preuve de créativité pour les motiver. Un programme de recommandation leur permet de participer à l’avenir et à la croissance de l’entreprise, sans compter qu’ils sont fiers quand un candidat qu’ils ont suggéré décroche un emploi : ils sentent qu’on leur fait confiance et que leur avis est valorisé.

Pourtant, les programmes de recommandation restent une ressource très peu exploitée dans un marché des talents très concurrentiel : ils font partie du budget de recrutement de seulement 9 % des employeurs. Si vous avez besoin de conseils pour lancer le vôtre et profiter de tous ses avantages, communiquez avec un conseiller Adecco dès aujourd’hui.

Pour plus d’informations et d’autres articles, visitez Ressources.

Inclure l’inclusion

Par : Megan Wickens

Dire qu’il ne faut pas confondre diversité et inclusion, c’est une chose, mais distinguer ces deux objectifs en est une autre. Dans ce billet, notre blogueuse invitée, Megan Wickens, directrice de la division Métiers spécialisés de l’Alberta et membre de notre Comité canadien sur la diversité et l’inclusion, nous explique en quoi les politiques d’inclusion sont le prochain grand défi des entreprises.

Pas de doute : il faut créer une culture de l’inclusion en milieu de travail et dans le monde en général.

Qu’est-ce que la diversité en milieu de travail? Le dictionnaire définit la diversité comme ce qui est varié, ou composé d’éléments différents. Quand on l’aborde dans un contexte professionnel, quatre grands éléments sont généralement visés : l’origine ethnique, le genre, l’orientation sexuelle et l’âge.

L’enjeu occupe une place discrète dans bien des politiques d’entreprise, alors qu’il mérite selon moi beaucoup plus d’attention. Notre objectif devrait être de bâtir une culture axée sur la diversité des talents. Plutôt que de faire de la diversité une obligation (atteindre des cibles, cocher une case sur une liste), il faut repenser le concept pour qu’il repose sur l’intégration de points de vue variés.

Et l’exercice n’a pas à être lourd. Après tout, dans le monde des affaires, on diversifie fréquemment nos portefeuilles et nos assortiments de produits pour conserver une longueur d’avance. Transposons cette approche sur le plan humain – pourquoi refuserait-on d’inclure les différents points de vue des personnes qui enrichissent nos entreprises et nos vies?

Qui je suis

Je siège au Comité canadien sur la diversité et l’inclusion de la plus importante entreprise de solutions de RH et de recrutement au monde, et je dirige la division Métiers spécialisés de l’Alberta pour notre bannière spécialisée en ingénierie, une industrie dominée par les hommes. Je suis mariée et je n’ai pas d’enfants (du moins, pas sur deux jambes, #mamandechiens). On me classe parmi les milléniaux, mais j’ai passé près de dix ans dans l’industrie du recrutement technique, et plusieurs autres dans celle du service à la clientèle.

Je vous raconte tout ça, car je tiens à ce que vous sachiez d’où je viens. Dans ma carrière, je n’ai jamais senti que mon âge (ou mon manque d’expérience) avait influé sur ma capacité à être embauchée. Je n’ai jamais eu l’impression qu’on me demandait d’en faire plus parce que je n’avais pas d’enfants à charge, ou pensé qu’on ne se souciait pas de mon opinion ou que j’étais exclue. J’ai eu de la chance.

Dans les faits, plusieurs personnes sentent le poids des préjugés, et le fait que nous ne sommes pas tous des leaders inclusifs peut être difficile à accepter. C’est pourquoi nous gagnons à réfléchir aux manières dont nous pratiquons (ou freinons) l’inclusion.

Cap sur l’inclusion

Mon mari m’a envoyé une vidéo d’Accenture qui présente comment il nous arrive inconsciemment d’exclure des gens même quand nous atteignons les cibles de diversité. Elle illustre en quoi nos différences peuvent orienter nos interactions et créer des expériences de travail pénibles, voire intenables, qui nous empêchent de réaliser notre plein potentiel.

La vidéo interroge aussi la façon dont nous traitons nos collègues. Sur quoi se fondent nos attentes? Comment les formulons-nous? En conclusion, nous sommes invités à prendre conscience de nos biais et à accueillir les changements favorables – ceux qui découlent d’un regard neuf sur l’inclusion.

Alors après avoir lu mon billet, je vous prie de visionner cette vidéo, de réfléchir un moment et de répondre : êtes-vous un leader inclusif? En tant que leaders, nous devons faire preuve d’empathie et de conscience de soi. Une grande partie de notre travail repose sur notre compréhension d’autrui et notre intelligence émotionnelle. C’est pourquoi des questions essentielles s’imposent. Connaissons-nous vraiment nos équipes? Comment parfaire cette connaissance? Comment tirer le meilleur de chacun, et pas seulement de ceux qui se démarquent grâce à une détermination inébranlable?

Adopter une culture de l’inclusion, c’est donner la chance à chaque individu de contribuer au succès du collectif à la hauteur de son potentiel et d’être reconnu pour la valeur qu’il apporte.

La vidéo n’est disponible qu’en anglais.


Pour plus d’informations et d’autres articles, visitez ressources.

Semaine du placement pour le Canada

La Semaine du placement pour le Canada est de nouveau à nos portes. Chaque année, elle nous donne l’occasion de souligner les nombreuses contributions des Canadiens employés par les agences de placement. Chez Adecco, nous savons que nous devons notre succès à nos employés temporaires exceptionnels, et c’est pourquoi nous sommes fiers de donner chaque semaine à plus de 9 000 personnes la chance de travailler au sein d’entreprises remarquables.

Chez Adecco, nous reconnaissons l’importante contribution qu’apportent nos travailleurs temporaires à nos clients. Qu’ils donnent un coup de main en période de pointe ou qu’ils aident à livrer un projet à temps, ce sont souvent les héros de l’ombre au sein d’une entreprise. Cette semaine, nous prenons donc le temps (et un billet de blogue) pour reconnaître les joueurs par excellence du monde du recrutement : les travailleurs temporaires.

Ce sont les gens qui comptent

Le talent est un multiplicateur. Plus vous consacrez d’énergie et d’intérêt à vos meilleurs salariés, plus vous en tirez profit.      – Marcus Buckingham, auteur et consultant en affaires

Les bons employés représentent le plus grand atout d’une entreprise. C’est de leur travail acharné que dépendent non seulement la survie de l’entreprise, mais aussi sa prospérité. Après tout, ils connaissent l’entreprise de fond en comble. Nous croyons qu’en reconnaissant les contributions qu’apportent nos employés temporaires – non seulement durant la Semaine du placement pour le Canada, mais toute l’année – nous leur donnons les moyens de se distinguer au sein de leurs organisations.

Nos marques de reconnaissance

Comment montrons-nous notre reconnaissance envers nos employés temporaires? C’est simple. Nous les traitons comme les candidats talentueux qu’ils sont. Nous leur offrons notamment une rémunération et des avantages concurrentiels, ce qui leur permet de prendre leur carrière en main, tout en leur permettant de choisir le poste, l’horaire et les revenus qui conviennent à leur mode de vie. Nous ne négligeons pas non plus les petits détails : par des appels de suivi et des programmes de récompenses, nous leur disons merci tout au long de l’année.

Le travail temporaire : est-ce pour moi?

Vous voulez retourner sur le marché du travail ou vous ouvrir des portes? Vous voulez travailler pour des entreprises stimulantes tout en ayant la latitude de choisir votre prochain emploi? Un emploi temporaire pourrait vous convenir! Nos employés disposent en effet d’une grande latitude, et ils peuvent acquérir des compétences transférables en endossant divers rôles à court terme. En plus, ils peuvent choisir un poste qui cadre autant avec leurs aspirations professionnelles que leur vie personnelle.

Cette semaine, alors que nous soulignons la contribution qu’apportent les employés temporaires aux entreprises canadiennes, joignez votre voix à celle d’Adecco pour leur dire : Merci!


Pour plus d’informations et d’autres articles, visitez  Ressources.

 

Du nouveau pour la nouvelle année – Créer sa propre image de marque

Vous voulez améliorer votre vie professionnelle en 2018? Songez à créer votre propre image de marque en ligne! Une image forte est un excellent moyen de non seulement vous démarquer des tonnes d’autres candidats, mais aussi de mettre en valeur votre expertise et de raconter votre histoire. Voici quelques trucs pour vous aider à vous lancer.

1. Apprenez à vous connaître
Votre image de marque personnelle est surtout efficace lorsqu’elle raconte une histoire cohérente : la vôtre. Pour ce faire, prenez d’abord le temps d’établir vos valeurs et vos objectifs. Songez aux intérêts, aux valeurs et aux capacités que vous voudrez mettre en lumière; cela orientera les interactions avec les membres de votre réseau. Vous pourriez même coucher sur papier ces valeurs; vous aurez ainsi un aide-mémoire pratique quand viendra le temps de publier du contenu.

2. Établissez une présence en ligne
Créer un site Web peut sembler un travail insurmontable. Or, grâce aux nombreux domaines et solutions d’hébergement gratuits, on peut créer un site personnel en quelques clics seulement! Commencez par y inclure votre CV, une courte biographie et des liens vers vos profils sur les réseaux sociaux. Puis, à mesure que croît votre image de marque, ajoutez des pages à votre site, que ce soit un blogue, des pratiques exemplaires de l’industrie ou des exemples de votre travail.

3. Choisissez les meilleures plateformes pour promouvoir votre marque
Trouvez votre public cible afin de déterminer les plateformes les plus efficaces pour l’attirer. Par exemple, si vous œuvrez dans le milieu de la création visuelle, utilisez un réseau axé sur les images, comme Instagram. Si vous évoluez dans un domaine professionnel, optez plutôt pour LinkedIn. En choisissant la bonne plateforme, vous donnerez la meilleure visibilité possible à votre marque.

4. Bâtissez et gérez votre réseau de promotion
Vos amis, collègues et clients constituent d’excellentes ressources pour la promotion de votre image de marque personnelle. Leurs commentaires peuvent influencer la façon dont vous perçoivent de futures relations. Soyez à l’écoute de vos relations existantes et réceptifs à leur égard, tout en ajoutant à votre réseau professionnel des personnes qui œuvrent dans votre domaine et dans des domaines connexes.

5. Soyez à l’affût des nouvelles de votre industrie, et partagez-les
Veillez à être au courant des nouvelles pertinentes et des événements intéressants ayant trait à votre industrie. Non seulement connaîtrez-vous ainsi cette dernière comme le fond de votre poche, mais vous assoirez également votre crédibilité en tant que source de renseignements fiable dans votre domaine. De plus, le partage d’articles, de communiqués de presse et d’autres textes sérieux est aussi un excellent moyen de développer votre réseau professionnel.

6. Soyez constant
Pour que votre image de marque ait du succès, la constance est de mise. Cela comprend le moment où vous choisissez d’entretenir votre image, la plateforme que vous utilisez et les méthodes que vous employez. Établissez un calendrier pour la publication de nouveau contenu. Assurez-vous que tout ce que vous mettez en ligne reflète les croyances et les valeurs que vous avez établies, et que vous utilisez toujours les mêmes réseaux sociaux.

7. Menez vos propres vérifications
Il est bien plus facile d’être proactif que réactif! Restez toujours au fait de votre image publique en tapant votre nom dans Google régulièrement. Veillez à ce que les résultats reflètent vos croyances et vos valeurs. Retirez toute photo ou tout contenu qui ne cadre pas avec l’image que vous voulez projeter.

Nous passons énormément de temps dans le monde numérique. Ainsi, pour renforcer votre présence en ligne, le maintien de votre image de marque personnelle est essentiel. En suivant les étapes simples énoncées ci-dessus pour définir votre image et y adhérer, vous pourrez diffuser exactement ce que vous désirez auprès de votre réseau, de vos futurs employeurs, et du monde entier. Une image de marque personnelle forte vous démarquera de la concurrence et rehaussera votre valeur professionnelle.

Prêt à commencer? Communiquez avec la succursale Adecco de votre région et parlez à un de nos conseillers en recrutement dès aujourd’hui!

Pour plus d’informations et d’autres articles, visitez  Ressources.

Pourquoi choisir le commerce de détail?

De tous les domaines où faire carrière, le commerce de détail n’est certainement pas celui qui s’attire le plus d’éloges. De l’avis général, un emploi dans ce secteur rime avec horaires ingrats et temps passé à attendre des clients casse-pieds. Mais c’est un mythe : choisir le commerce de détail pourrait même devenir l’une de vos décisions professionnelles les plus gratifiantes.

Flexibilité

Vous n’êtes pas un lève-tôt? Ça tombe bien, car le commerce de détail n’est pas un monde de 9 à 5! En effet, l’un des grands avantages de faire carrière dans ce domaine, c’est que vous n’avez pas à négliger votre vie personnelle. Garderie, études, rendez-vous : vous n’aurez plus à jongler sans arrêt avec vos priorités, car vous pourrez aménager votre horaire en fonction de VOS besoins. Vous voulez simplement vous payer un voyage, ou rembourser vos dettes des Fêtes? Vous trouverez des postes saisonniers ou à temps partiel qui vous aideront à y arriver. Et puis, vous n’aurez plus à passer vos journées de congé chez le médecin, ou à abattre mille et une tâches la fin de semaine.

Diversité

Fini le pareil au même. Un jour, vous vous familiariserez avec un nouveau produit et le lendemain, vous conseillerez les clients. Travailler dans le commerce de détail, c’est dire adieu à la routine. Vous aimez rencontrer des gens? Vous serez servi! Discuter avec les clients et les aider à trouver le produit fait sur mesure pour eux, c’est d’ailleurs l’une des facettes les plus enrichissantes du métier.

Entraînement payé

Syndrome du canal carpien, épicondylite latérale, entorses et élongations lombaires, blessures discales : ce ne sont que quelques-uns des dangers qui guettent quiconque passe 40 heures par semaine assis à son bureau[i]. En d’autres mots, le commerce de détail, c’est bon pour la santé. Vous vous déplacez sans arrêt, vous manipulez des produits, bref, vous vous offrez un entraînement complet, sans le coût d’un abonnement au gym. Allez, attachez bien vos espadrilles, et préparez-vous à marcher un bon coup!

Rabais

L’un des avantages les plus connus que propose le secteur, c’est le rabais sur les produits de l’entreprise. Les détaillants tiennent à ce que leurs employés connaissent bien la marchandise et la marque, et quoi de mieux pour parvenir à cette fin que de leur permettre d’économiser, que ce soit sur des vêtements, du café ou des appareils électroniques? Lors de la saison des Fêtes qui arrive à grands pas, dur de résister à l’idée de payer moins cher ses cadeaux!

Possibilités d’avancement

Les entreprises aiment promouvoir à l’interne, surtout dans le secteur. Nul ne connaît mieux un produit que celui qui le vend, ce qui rend ce type de carrière tout indiqué pour qui veut gravir les échelons! Offrant une foule de postes qui se prêtent à l’avancement (p. ex. marchandisage, direction de magasin, siège social), le commerce de détail est peut-être le tremplin vers votre emploi de rêve.

Et la principale raison…

Compétences transférables

Vous acquerrez tellement de compétences transférables lors de votre carrière dans le commerce de détail, qu’elle soit longue ou pas! Résolution de problèmes et de conflits, capacité à mener plusieurs tâches de front, interactions professionnelles : ce que vous apprendrez vous servira votre vie durant, et pas seulement sur le marché du travail. Vous développerez en outre de formidables aptitudes interpersonnelles et une capacité à œuvrer sous pression qui séduiront tout employeur!

Prêt pour le grand saut? Adecco est là pour vous! Chaque jour, nous avons des postes à pourvoir au sein d’entreprises réputées, comme Nespresso. Communiquez avec une succursale près de chez vous pour donner un second souffle à votre carrière, et voyez comme ça rapporte!

Pour plus d’informations et d’autres articles, visitez  Ressources


[i] Advanced Chiropractic, « Common computer-related injuries ».

http://www.advancechiro.on.ca/common-computer-related-injuries/