Aller au contenu principal

Demandez à Adecco : Les absences prolongées

Demandez à Adecco, ce sont des conseils de nos experts en recherche d’emploi. Lors de notre première diffusion, nous avions demandé à la directrice du talent et des relations avec les employés chez Adecco Canada, Marla Goddard, de nous parler des absences prolongées.

Quel conseil donneriez-vous à quelqu’un qui souhaite réintégrer le marché du travail après une longue absence, mais qui ne sait pas par quoi commencer?

Préparer son retour au travail demande… du travail! Il faut avant tout amorcer une réflexion stratégique sur ce que vous voulez, puis mettre au point un plan pour l’obtenir. Je vous recommanderais tout d’abord de mettre votre CV à jour. Vous aurez ainsi à faire la liste de vos compétences, certifications et références, et pourrez cerner plus facilement les éléments à actualiser.

Compétences et certifications

Y a-t-il des compétences transférables que vous pourriez ajouter à votre CV? Même si vous les avez acquises en accomplissant des tâches sans aucun lien avec le type d’emploi recherché, des compétences générales comme le sens de l’organisation ou des aptitudes pour la communication, ou d’autres comme la tenue de documents, peuvent être ajoutées à votre CV pour montrer que vous êtes constamment en mode apprentissage.

Selon la durée de votre absence, vous pourriez envisager de suivre une formation d’appoint ou des cours additionnels pour actualiser vos compétences et vos connaissances, afin qu’elles correspondent à celles actuellement en demande dans votre secteur d’activité. Et n’oubliez pas de vous assurer que vos certifications sont toujours valides; au besoin, renouvelez-les pour montrer aux employeurs potentiels que vos connaissances sont à jour dans votre domaine.

LinkedIn

Vous devrez aussi consacrer un peu de temps à votre profil LinkedIn. Si votre CV mis à jour vous sera utile à cette étape-ci, il vous faudra cependant un peu plus pour vous assurer d’avoir un profil LinkedIn convenable. Ajoutez un court texte de présentation et indiquez ce que vous recherchez. Joignez-vous à des groupes en lien avec votre profession et votre domaine, et commencez à prendre part aux discussions pour mettre en évidence vos connaissances. N’ayez pas peur non plus de mentionner que vous cherchez à réintégrer le marché du travail – on ne sait jamais, quelqu’un pourrait avoir quelque chose d’intéressant à vous proposer. LinkedIn est une ressource précieuse pour ceux qui se cherchent un emploi, prenez le temps de vous familiariser avec ses différentes fonctions et de voir comment elles pourraient vous servir.

Réseautage

Maintenant que vous avez conscience de vos compétences et du marché du travail, il est temps de mettre à profit votre réseau. Il ne s’agit pas ici uniquement d’aviser les membres de votre réseau LinkedIn que vous êtes de retour; commencez par votre réseau personnel et élargissez graduellement vos recherches. N’oubliez pas non plus vos anciens collègues. Rétablir les liens avec votre réseau vous permet de rappeler votre existence à des gens qui pourraient avoir des propositions intéressantes, mais aussi à des relations capables de fournir de bonnes références à d’éventuels employeurs.

Si vous trouvez que votre réseau pourrait être plus développé qu’il ne l’est, songez à vous joindre à des associations ou groupes professionnels réunissant des personnes ayant les mêmes compétences ou intérêts que vous. Participez à des rencontres et à des événements de réseautage pour tirer le maximum de votre statut de membre. Intéressez-vous aux activités organisées par la chambre de commerce de votre région. Des ateliers liés à votre domaine constituent une autre belle occasion d’élargir votre réseau, tout en actualisant vos connaissances.

Les absences prolongées devraient-elles figurer dans un CV?

C’est une bonne chose d’inclure votre absence dans la chronologie de votre CV, mais vous n’avez pas à entrer dans les détails. Même si vous indiquez qu’il s’agissait d’une absence pour « raisons familiales » ou « voyage », donner une raison permet à l’employeur d’avoir un portrait complet de votre parcours. Préparez votre « argumentaire d’ascenseur » et n’oubliez pas de répondre avec confiance!

Et ensuite?

Nous aimerions tous dénicher instantanément l’emploi idéal, mais il vous faudra probablement faire preuve de patience. Gardez toujours à l’esprit ce qui suit :

Faites preuve d’ouverture

Les choses peuvent évoluer rapidement en milieu de travail. Nouvelles technologies, compétences recherchées, personnel ou structures organisationnelles… en faisant preuve de souplesse et en étant ouvert à apprendre de nouvelles choses, vous mettrez toutes les chances de votre côté.

Étudiez toutes les possibilités

Bien qu’il pourrait être frustrant de constater que vous ne retrouverez pas le même niveau d’ancienneté, évaluez l’occasion indépendamment du titre du poste. Dites-vous qu’il pourrait s’agir d’un tremplin vers une autre possibilité qui s’offrira à vous.

Réglez les questions d’ordre logistique

Assurez-vous que vous avez planifié tous les aspects logistiques de votre retour au travail avant de prendre un quelconque engagement. Avez-vous trouvé quelqu’un pour prendre soin de vos enfants ou de vos parents? Quel serait l’horaire de travail idéal pour vous? Ensuite, vous pourriez envisager différentes options de travail pour reprendre doucement une nouvelle routine.

Options de travail

Ne sous-estimez pas les avantages que comportent différentes possibilités.

  • Pensez au travail bénévole pour parfaire vos compétences et réseauter avec des gens avec lesquels vous avez des affinités. Il peut aussi vous aider à reprendre une routine de travail tout en contribuant au mieux-être de votre communauté.
  • Un emploi à temps partiel ou temporaire peut vous aider, vous et ceux qui seront affectés par votre retour au travail, à vous habituer à une nouvelle routine. Même si votre but ultime restera de vous trouver un poste à temps plein, accepter un emploi à temps partiel ou temporaire peut vous permettre de mieux définir votre nouvelle carrière.
  • Regardez du côté du travail à domicile ou télétravail, des options qui ont l’avantage de vous aider à conjuguer vie familiale et occasions professionnelles.
  • Envisagez la possibilité de faire appel à une agence de placement comme Adecco, qui peut vous aider à réintégrer le marché du travail pour gagner votre vie, tout en acquérant de l’expérience.

Ces quelques conseils devraient vous aider à faciliter votre retour au travail. Pour obtenir de l’aide dans vos recherches de l’emploi idéal, renseignez-vous ici .

Vous avez une question sur la recherche d’emploi? Utilisez #AskAdecco  pour nous la poser!

 

Maria Goddard est directrice, talent et relations avec les employés, chez Adecco Canada. Elle soutient plus de 350 employés internes et 12 000 employés temporaires, dans toutes les facettes de la gestion des ressources humaines. Elle a une passion pour les gens, comme en témoigne le travail qu’elle a accompli dans le secteur des relations avec les employés et du recrutement, ainsi que sa contribution à faire d’Adecco Canada l’un des meilleurs lieux de travail au pays.

 

Le blogue Lēad est une publication d’Adecco Canada. Trouvez et postulez votre emploi de rêve, ou obtenez des conseils de carrière de nos experts.

Compétitivité pour les talents : perspectives pour les entreprises canadiennes

Vous avez du mal à attirer, à développer ou à retenir les talents? La sixième édition de l’Index mondial de la compétitivité pour les talents peut vous aider. Produit par le Groupe Adecco, INSEAD et TATA Communications, ce rapport classe les pays et les villes selon leur compétitivité pour les talents. Il se penche notamment sur la contribution de l’entrepreneuriat à la croissance et à l’innovation, ainsi que sur le rôle joué par les villes. 

Le rapport de l’Index mondial de la compétitivité pour les talents 2019 (GTCI) analyse 68 variables dans 125 économies nationales, tous niveaux de revenus et de développement confondus. Il vise à orienter les politiques publiques et à susciter un dialogue entre les gouvernements, les entreprises, les milieux universitaires et professionnels, leurs associations et les citoyens.

Comment les employeurs peuvent-ils utiliser le GTCI?

Le GTCI est un outil d’analyse comparative qui classe les pays en fonction de leur capacité à attirer, à développer et à retenir les talents. Il fournit aux décideurs des renseignements utiles pour élaborer des stratégies de gestion de talents, remédier à l’inadéquation entre l’offre et la demande et améliorer leur compétitivité sur les marchés mondiaux.

Comment se classe le Canada?

Cette année, le Canada se maintient au 15e rang. Pour la première fois, cependant, trois villes canadiennes se retrouvent sur la liste : Montréal (24e) et Toronto (33e) rejoignent ainsi Ottawa (29e), seule ville canadienne au classement l’an dernier.

Entrepreneuriat

C’est le thème de GTCI 2019. Dans la mouvance de la numérisation et de la mondialisation de l’économie, de nouveaux moyens de stimuler l’entrepreneuriat – politiques, incitatifs, stratégies de gestion, etc. – gagnent en popularité. Par ailleurs, l’IA et l’automatisation créeront de nouveaux modèles de gestion qui font appel au talent entrepreneurial. Dans ce contexte, encourager l’entrepreneuriat permet non seulement d’attirer les meilleurs talents, mais aussi d’outiller les employés face aux transformations dans le monde du travail.

Écart de compétitivité

Le rapport révèle un écart grandissant dans la compétitivité des pays à revenu faible et élevé. Et plus l’écart se creuse, plus les pays à faible revenu peinent à attirer les talents, ce qui en retour alimente l’inégalité. Une dynamique à laquelle contribuent les efforts que font les pays riches pour s’attaquer à la pénurie de compétences et à l’effritement des bassins de main-d’œuvre qualifiée.

Villes

Alors que les entrepreneurs sont de plus en plus convoités par les pays, l’ouverture est devenue en parallèle un impératif de croissance. Selon le GTCI, les grandes villes sont devenues des acteurs majeurs dans la compétition pour les talents, tout particulièrement les villes scandinaves et nord-américaines, qui dominent le classement. Si, à l’heure actuelle, peu de villes ciblent des talents spécialisés pour des enjeux locaux (gestion des déchets et transport, par exemple), cela devrait changer. Enfin, on s’attend à ce que l’entrepreneuriat contribue de plus en plus à l’essor des villes intelligentes.

Lire le GTCI 2019

Pour consulter l’Index mondial de la compétitivité pour les talents ou en savoir plus sur le rapport et ses conclusions, visitez le site Web de GTCI dès aujourd’hui (en anglais seulement).

Le blogue Lēad est une publication d’Adecco Canada. Embauchez l’équipe parfaite ou obtenez des conseils de recrutement de nos experts.

Santé mentale et travail

Un professionnel moyen passe 90 000 heures de sa vie au travail. Une proportion telle que les employeurs doivent être conscients des facteurs susceptibles de déclencher des troubles de santé mentale et créer un milieu de travail qui en réduit les risques. 

Santé mentale et travail vont souvent de pair. Pour bien des gens, la vie professionnelle nourrit un réseau social et un sentiment de vocation et d’accomplissement. Or, être connecté en permanence peut donner l’impression que la semaine de travail s’étire bien au-delà de 40 heures, laissant peu de temps pour s’occuper de soi et de sa santé. À l’heure actuelle, un Canadien sur cinq est victime d’un problème de santé mentale ou d’une maladie mentale chaque année.

Pour l’employeur, les retombées de la sensibilisation à la santé mentale sont doubles : les employés en profitent tout comme le bénéfice de l’entreprise. En effet, lorsqu’il est question de temps de travail perdu, on pense souvent à des blessures ou à des maladies, mais dans les faits, 30 % des demandes de prestation d’invalidité sont liées à des problèmes de santé mentale. Au Canada, le coût total des problèmes de santé mentale s’élève à 50 milliards de dollars par année. Le taux d’absentéisme est plus élevé et la productivité diminue chez les employés touchés, ce qui vient augmenter le taux de roulement du personnel. Il devient alors plus compliqué pour l’entreprise de respecter les échéances et d’atteindre ses objectifs.

Créer un cadre de soutien en santé mentale n’est pas forcément coûteux : il suffit de mettre en place des stratégies ciblées.

Dépistage et sensibilisation

Les maladies mentales ne sont pas toujours faciles à dépister et sont souvent mal interprétées. Absences fréquentes, changements de comportement et baisse de rendement sont quelques signes à surveiller. En formant les gestionnaires sur la façon d’établir un dialogue sur la santé mentale, on peut aider les employés à se sentir en sécurité, à se confier et à aller chercher du soutien.

Ressources et soutien

En tant qu’employeur, vous pouvez venir en aide de plusieurs façons à des employés aux prises avec un problème de santé mentale. Pour commencer, mettez à la disposition de vos employés des outils éducatifs sur la santé mentale, comme de la documentation ou des sites d’autoévaluation visant à aider les gens à détecter les signes et à favoriser une intervention précoce. Ensuite, une structure de rémunération et d’avantages sociaux offrant par exemple le remboursement de thérapies et des congés pour fatigue mentale pourrait encourager les employés à aller chercher l’aide dont ils ont besoin.

Plans d’action

Établissez des politiques et procédures pour que les employés sentent qu’ils ne risquent rien à venir vous parler et pour dissiper les préjugés associés aux problèmes psychologiques. Si un collègue montre des signes de stress ou d’anxiété, ayez des mesures en place pour l’aider. Communiquez sans juger, examinez les déclencheurs émotionnels et montrez-vous compréhensif et transparent. Offrir de la formation peut également aider à éliminer les préjugés liés à la maladie mentale dans votre milieu de travail.

Malgré tous les efforts que vous mettrez à bâtir un milieu de travail positif, il n’est pas toujours possible de prévenir les problèmes de santé mentale. De nombreux facteurs, qu’ils soient biologiques, psychologiques, environnementaux ou autres, peuvent y contribuer. Compte tenu de tout le temps que les employés passent au travail, les employeurs doivent être à l’affût des signes avant-coureurs et disposer de ressources d’aide facilement accessibles.

Votre milieu de travail peut, avec un minimum d’efforts, avoir un impact considérable sur le maintien d’une bonne santé mentale chez vos employés.

Il est important d’aller chercher de l’aide en cas de besoin, que ce soit pour vous ou quelqu’un de votre entourage. Vous trouverez ici plus d’information sur les ressources offertes partout au pays.

Lire la Suite

Tendances de recrutement en 2019

Prêt à améliorer votre stratégie de recrutement en 2019? Pour aider votre entreprise à continuer d’attirer les meilleurs talents, Adecco vous présente les dernières tendances!

Dans un marché favorable aux candidats, le recrutement des meilleurs talents n’est pas chose facile. Comme les candidats les plus brillants sont sollicités de toutes parts, il faut plus qu’une offre d’emploi assortie d’une rémunération concurrentielle pour s’attirer leur faveur. Il y a donc lieu de tenir compte de ces tendances de recrutement au moment d’établir vos stratégies pour 2019.

Marketing du recrutement

Confrontées à la rareté des talents, beaucoup d’organisations réorientent leurs efforts de marketing. Elles ont compris l’intérêt de créer une « image d’employeur » fondée sur leur culture d’entreprise, leur responsabilité sociale et leur réputation. Une image d’employeur créative et forte peut vous démarquer de la concurrence, faisant comprendre aux candidats potentiels pourquoi ils devraient vous choisir.

Recrutement proactif

Il ne suffit plus de lancer le processus de recrutement au moment de pourvoir un poste vacant. En adoptant des stratégies plus proactives, les entreprises forment des bassins de candidats qualifiés, prêts pour l’embauche quand l’occasion se présente. Ajoutez un lien sur vos comptes de réseaux sociaux et sur votre site Web pour encourager l’envoi de candidatures en tout temps. Classez ensuite tous les CV reçus selon les compétences, les titres professionnels et les types de poste.

Talent passif

Vu la rareté des talents et l’intensité de la concurrence, les responsables du recrutement doivent plus que jamais faire preuve de créativité pour dénicher des talents, quitte à approcher les professionnels qui ne cherchent pas activement un nouvel emploi. Élargissez vos recherches en tirant parti de sites Web comme LinkedIn, où vous trouverez des candidats passifs qui, même s’ils ne cherchent pas du travail, pourraient être ouverts aux nouvelles occasions.

Recrutement social

Les employeurs se servent de plus en plus des médias sociaux pour attirer des candidats. Que vous utilisiez des sites de réseautage entre professionnels comme LinkedIn ou d’autres plateformes populaires comme Facebook et Instagram, les médias sociaux vous permettent d’engager le dialogue avec des candidats potentiels, en plus de promouvoir votre image d’employeur et votre culture d’entreprise.

Technologies

Les technologies continuent d’évoluer rapidement, facilitant toujours davantage le processus de recrutement. De plus en plus d’organisations utilisent notamment les systèmes de suivi des candidatures pour automatiser la recherche de talents. N’ayant plus à déployer des efforts pour départager les candidats qualifiés des autres, ces organisations ont plus de temps à consacrer à améliorer leurs processus d’intégration et de formation, diminuant ainsi le roulement.

Recrutement mobile

Au Canada seulement, 25,5 millions de personnes (70 % de la population) utilisent un téléphone intelligent. Les entreprises qui souhaitent interpeller le bassin de main-d’œuvre doivent donc adopter une stratégie de recrutement mobile qui tienne compte de l’évolution constante des technologies. En créant des plateformes compatibles avec les appareils mobiles, elles offriront aux candidats une meilleure expérience et augmenteront le nombre de candidatures reçues.

Réalité virtuelle et évaluation des compétences

Au fil des avancées de l’intelligence artificielle, la réalité virtuelle jouera un rôle toujours grandissant dans les processus de recrutement et d’intégration. Les plateformes de réalité virtuelle s’avéreront en effet utiles pour évaluer le comportement des candidats dans des situations concrètes. Elles donneront aux employeurs une idée plus juste du rendement au travail, éclairant la décision d’embauche.

Vous n’avez pas les ressources pour vous adapter à l’évolution des tendances de recrutement? Confiez-nous votre recherche de talents, votre recrutement et votre processus d’intégration. Communiquez dès aujourd’hui avec votre succursale Adecco!

Le blogue Lēad est une publication d’Adecco Canada. Embauchez l’équipe parfaite ou obtenez des conseils de recrutement de nos experts.

 

Quand résolution rime avec succès

Après des Fêtes marquées par les festins, la gourmandise et les rencontres amicales, vos employés auront peut-être de la difficulté à se remettre en mode « productivité ». Il ne tient qu’à vous de prendre quelques résolutions simples pour les motiver à amorcer du bon pied la nouvelle année.

La plupart des gens sont d’avis qu’une nouvelle année est synonyme de nouveau départ, tant sur le plan personnel que professionnel. Alors pourquoi manquons-nous autant d’entrain et de motivation au retour des Fêtes? Pour contrer cet effet « gueule de bois » chez vos employés, présentez-leur des résolutions professionnelles qui assureront votre réussite en 2019.

Faites valoir les occasions de perfectionnement

Alimentez le sentiment de réussite professionnelle de vos employés en discutant individuellement avec eux de leurs objectifs de carrière. Profitez de cette discussion pour établir un objectif de perfectionnement réaliste pour l’année. Non seulement la personne se sentira-t-elle valorisée, mais elle sera aussi motivée à déployer des efforts pour la réussite de l’organisation. N’oubliez pas de vous mettre un rappel durant l’année pour faire un suivi auprès de l’employé et n’ayez pas peur de modifier l’objectif établi.

Mettez l’accent sur la formation

Même les employés des échelons supérieurs ne cessent jamais d’apprendre! Peu importe s’il s’agit d’une formation pour aider les membres de votre équipe à atteindre leurs objectifs de carrière ou d’une formation ciblée les aidant à améliorer leur productivité, créez un plan d’apprentissage pour chacun d’eux. Ajoutez-y des échéances et des mesures incitatives pour les aider à demeurer sur la bonne voie.

Encouragez la communication

Le début d’une nouvelle année est le moment parfait pour consolider les bonnes habitudes de communication au travail. Faites preuve d’ouverture pour que vos employés se sentent à l’aise de participer à des discussions constructives. Encouragez-les à formuler des commentaires sur les activités quotidiennes et à recommander des façons d’améliorer les pratiques de l’organisation.

Faites la promotion d’un mode de vie sain

Même si cela peut sembler cliché, des employés en santé sont des employés heureux. Envisagez un partenariat avec un centre de conditionnement physique ou l’offre d’un certain montant par mois applicable à un abonnement en centre ou à un cours d’activité physique. Vous constaterez une diminution des pertes de temps et une augmentation de la motivation au travail. Une solution avantageuse pour tous!

Montrez l’exemple

Si vous manquez vous-même d’ardeur au travail, vos employés risquent d’être tout aussi peu enthousiastes. Fixez-vous des objectifs et mettez-vous au travail! Si votre équipe est au ralenti, sautez dans l’action et aidez votre équipe à remettre les gaz pour atteindre la pleine productivité. Vos employés apprécieront vos efforts et seront davantage motivés à reprendre la routine.

Faites de 2019 votre meilleure année! Vous êtes à la recherche de l’équipe de rêve? Communiquez dès maintenant avec la succursale Adecco de votre région.

Le blogue Lēad est une publication d’Adecco Canada. Embauchez l’équipe parfaite ou obtenez des conseils de recrutement de nos experts.

 

Six étapes pour un nouveau départ en 2019

Que vous soyez en quête d’un emploi ou que vous souhaitiez réorienter votre carrière, la recherche n’est pas facile. Adecco met ses professionnels du recrutement à votre service pour que la nouvelle année soit vraiment une période de renouveau pour vous!

En quête d’un nouveau départ en 2019? Vous n’êtes pas seul. Par où commencer? Il n’est pas facile de démarrer le processus, et vous risquez de vous sentir dépassé. Aussi, pour que vous ne perdiez pas l’enthousiasme suscité par la nouvelle année, Adecco vous propose quelques astuces qui vous aideront à focaliser vos recherches et à trouver l’emploi idéal.

1. Diversifiez la recherche

Vous ne pouvez plus vous en tenir aux mégamoteurs de recherche d’emploi comme Indeed.com et Monster.ca. Exploitez toutes les avenues. Actualisez votre profil sur LinkedIn et utilisez l’onglet « Emplois » pour réseauter avec des responsables du recrutement, participer à des salons de l’emploi ou dénicher le site Web de l’employeur de vos rêves. Faites preuve de créativité et remuez ciel et terre.

2. Tissez des liens

Le réseautage est un volet essentiel de la recherche d’emploi. Grâce à des médias sociaux comme LinkedIn, il est plus simple que jamais de faire le premier pas. Amorcez des dialogues en ligne et diffusez des contenus qui intéresseront les gens de votre domaine. Participez à des activités de réseautage et programmez une réunion avec un professionnel de votre secteur. En effet, le réseautage vous permet d’acquérir de l’information, de multiplier vos contacts et d’obtenir des recommandations et des références précieuses qui peuvent avoir des répercussions inestimables sur vos recherches.

3. Rafraîchissez votre présentation

Votre CV reste sans réponse? Ne renvoyez pas toujours le même. Adaptez-le à l’emploi que vous voulez. Si les résultats se font toujours attendre, pensez à mettre différemment en valeur certaines compétences, certains volets de votre formation ou de votre expérience.

4. Affinez votre recherche

Si vous cherchez un titre de poste ou un domaine d’emploi, vous aboutirez à une pléthore de sites que vous mettrez des heures à parcourir, sans garantie d’y trouver les débouchés les plus prometteurs. Faites vos recherches à partir de vos compétences et de votre expérience. Utilisez des mots clés qui définissent vos talents, vos réalisations et votre expertise afin d’augmenter vos chances de trouver le poste qui vous convient. N’oubliez pas de préciser dans quelle région vous souhaitez travailler.

5. Postulez directement

 Avec les banques d’emploi en ligne comme Monster ou Indeed, il est tellement facile et rapide de postuler que les entreprises reçoivent une avalanche de CV qui ne correspondent pas au poste affiché. Pour gagner du temps, plusieurs responsables du recrutement utilisent un outil de suivi qui les aide à faire le tri des candidatures en fonction de mots clés, ce qui réduit à 3 % à peine la probabilité d’être convoqué en entrevue! Que vous ayez trouvé le poste sur un site d’emploi ou autrement, postulez directement auprès de l’entreprise : les concurrents seront moins nombreux, et vos chances d’être convoqué augmenteront d’autant.

Veillez toutefois à respecter les exigences. Si le texte d’une offre d’emploi précise que vous devez passer par une banque d’emploi donnée, le fait de postuler par courriel risque au contraire de diminuer vos chances.

6. Laissez Adecco chercher pour vous

Pourquoi ne pas laisser un recruteur travailler pour vous? Nous avons accès à des centaines d’emplois, des liens personnels avec des responsables du recrutement et un savoir-faire qui propulsera votre CV sur le dessus de la pile et vous aidera à dénicher le poste de vos rêves. Communiquez dès maintenant avec votre succursale Adecco pour que 2019 comble vos vœux de succès et de prospérité!

Le blogue Lēad est une publication d’Adecco Canada. Trouvez et postulez votre emploi de rêve, ou obtenez des conseils de carrière de nos experts.