Aller au contenu principal

Articles de la catégorie ‘Réseautage’

Chassez la dépression saisonnière au travail

Comme nous l’avions souligné dans notre dernier billet intitulé Quel est le meilleur moment pour postuler à un emploi?, février est une période d’embauche populaire. Alors, si vous ne l’avez pas encore fait, il est temps de parfaire vos aptitudes pour les entrevues, de peaufiner votre curriculum vitæ et de postuler, encore et encore. Cela vous paraît épuisant? Vous n’avez qu’une seule envie : rester blotti sous les draps, à l’abri de l’emprise glaciale et inébranlable de l’hiver, et ne vous aventurer dans la morosité du monde que pour vous nourrir, une pâle ombre de vous-même, et n’ayant le souffle nécessaire que pour maudire la banalité de la situation?… Et bien vous souffrez probablement d’une dépression saisonnière! Croyez-le ou non, mais la vie de chacun, ou presque, se transforme en film d’auteur allemand après les fêtes. Le malaise peut vous paraître profond, mais sachez que ces sentiments sont parfaitement naturels. Quand vous l’aurez compris, il n’y a aucune raison pour laisser le malaise entraver la poursuite de vos objectifs de carrière. Vous trouverez ci-dessous quelques astuces pour chasser la dépression saisonnière et sauver votre recherche d’emploi de février. Lire la Suite

Les hauts et les bas d’une mère au foyer

Il n’y a pas si longtemps, il était courant qu’un seul des deux parents – généralement, le père – travaille afin de subvenir aux besoins de ses trois ou quatre enfants ainsi que de la mère au foyer. Bien sûr, les temps ont changé et les femmes sont entrées en nombre dans le monde du travail. Actuellement, elles représentent plus de la moitié de la main-d’œuvre nord-américaine et, en raison de ce virage culturel et socioéconomique, elles doivent effectuer des choix et relever divers défis : Renoncer à fonder une famille pour réussir leur carrière? Mettre de côté leurs objectifs professionnels pour élever leurs enfants? Ou essayer de jongler avec les deux rôles? Avec le temps, ces questions sont devenues encore plus épineuses au moment où l’équilibre entre la vie professionnelle et la vie privée se trouve de plus en plus menacé et que le coût de la vie, y compris les frais de garde d’enfants, continue d’augmenter en dépit de plus de vingt années de quasi stagnation sur le plan de la hausse du revenu. En fait, selon l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE), les ménages canadiens les plus aisés – ceux où les deux parents travaillent – ont dépensé 18 % de leur revenu net en frais de garde d’enfants, ce qui confère au Canada le 5ème rang parmi les 30 pays industrialisés étudiés quant à la proportion la plus élevée de tels frais. Compte tenu de cette statistique, on constate sans surprise que plus des deux tiers des Canadiennes ayant des enfants de moins de cinq ans sont sur le marché du travail. À l’inverse, dans certaines régions, les femmes choisissent de rester mères au foyer, simplement parce que les frais de garderie surpassent le salaire qu’elles toucheraient dans leur éventuel emploi. Mais que se passe-t-il quand une mère au foyer décide de retourner travailler ? Lire la Suite

Quel est le meilleur moment pour postuler à un emploi?

Les chercheurs d’emploi se demandent souvent s’il est possible d’accroître la quantité de réponses reçues d’employeurs potentiels en postulant juste au bon moment. Beaucoup de théories circulent à propos du meilleur moment pour postuler à un emploi, mais il n’y a qu’une seule bonne réponse : n’importe quand. Bien qu’il y ait des cycles d’embauche saisonniers, qui changent selon l’industrie et selon l’employeur, une occasion peut se présenter d’elle-même indépendamment de ces cycles, c’est pourquoi un chercheur d’emploi averti se tient constamment au courant.

Cela dit, il est toujours bon de surveiller les tendances d’embauche. En plus de vous garder motivé, vous pourriez attirer l’attention d’un employeur en période de pénurie, ce qui peut avoir une incidence sur d’autres facteurs, tels que la rapidité avec laquelle vous serez embauché ou encore le salaire qui vous sera versé. Lire la Suite

Leçon intensive pour un courriel professionnel

Pour le meilleur et pour le pire, le courriel est sans doute le mode de communication le plus répandu entre collègues, ce qui s’explique aisément : vous tapez ce que vous avez à dire, et d’un clic, le message s’envole vers autant de lecteurs que vous le souhaitez. Malheureusement, ce côté pratique entraîne dans son sillage tout un lot de désagréments. Les fils de discussion interminables et déroutants où l’on passe plus de temps à déchiffrer qu’à lire et les réponses belliqueuses à des messages qui vous semblaient pourtant anodins sapent en effet la productivité, et endommagent les relations de travail pour des raisons futiles. C’est pourquoi il est primordial, tant pour les employés que pour les employeurs, de bien connaître les règles d’étiquettes en matière de courriel. Lire la Suite

Twitter, réseau social ou jungle de l’emploi

S’abonner aux comptes d’entreprises et de personnes d’intérêt

Twitter ne s’impose pas d’emblée comme site de recherche d’emplois et c’est précisément pour cela qu’il peut s’avérer efficace; vos chances de décrocher un poste grâce à ce réseau social reposent notamment sur le nombre restreint de personnes qui l’utilisent à cette fin. Les entreprises, en particulier les agences de recrutement, affichent constamment des offres d’emploi sur Twitter. En vous abonnant au compte Twitter d’Adecco, par exemple, vous serez au courant d’une multitude d’occasions. En somme, si vous souhaitez travailler pour une entreprise donnée, commencez par vous abonner à son compte et à celui de personnes à son emploi. Il est facile de suivre les activités d’un autre membre sur Twitter puisqu’il n’est pas nécessaire d’obtenir son autorisation (contrairement aux réseaux Facebook et LinkedIn). Lire la Suite

Vérités & conseils sur la recherche d’emploi durant le temps des Fêtes

L’une des plus grandes idées préconçues qu’ont les chercheurs d’emploi est que le marché du travail s’essouffle entre l’Action de grâce et le Nouvel An. D’après eux, les gestionnaires sont trop préoccupés par les vacances et les budgets de fin d’exercice pour se consacrer à l’embauche de nouveau personnel. Ils pensent par conséquent que les rares postes disponibles ne doivent pas être suffisamment intéressants. Ces généralisations sont pourtant bien loin de la réalité. Lire la Suite