Aller au contenu principal

Les cinq erreurs à éviter dans votre CV

homme lisant CV

Plusieurs erreurs courantes peuvent expliquer pourquoi votre CV est envoyé sur-le-champ aux oubliettes. Injuste? Peut-être un peu, mais en faisant preuve de vigilance et en évitant les cinq erreurs présentées ici, vous augmenterez vos chances d’être convoqué en entrevue.

1. Votre CV fait plus d’une page.

Que vous soyez en début de carrière ou ayez 15 ans de métier, tout doit tenir en une page. Ne présentez que les compétences et les expériences de travail qui correspondent le mieux à l’emploi visé. De cette manière, votre CV sera adapté à l’offre et facile à lire.

Ce sont des centaines de CV qui atterrissent sur les bureaux des recruteurs, alors ils doivent les évaluer rapidement : en moyenne, ils les parcourent en six secondes. Sachant que vous disposez de si peu de temps pour éveiller leur intérêt, vous gagnez à réunir sur une seule page l’information pertinente.

Puis-je jouer avec les marges?

Les trucs du genre ne fonctionnaient pas à l’école, alors ne pensez pas berner un responsable du recrutement. Votre ruse sera découverte, et plus vos marges seront étroites, plus votre CV sera difficile à lire. Résultat? Encore plus de chances qu’il finisse dans la poubelle.

Tâchez plutôt de respecter ces directives de mise en page :

  • Les quatre marges doivent faire au moins 2,54 cm.
  • La taille de la police doit être d’au moins 11 points.
  • Utilisez la ponctuation et présentez les dates d’emploi de manière uniforme.
  • Soyez concis : présentez vos réalisations et responsabilités sous forme de liste à puces.
  • Soyez précis : pour chaque poste occupé, donnez des exemples quantifiables de votre succès.

2. Vous n’avez pas révisé votre CV et votre lettre de présentation.

« Négligent » : est-ce bien la première impression que vous souhaitez laisser à votre employeur potentiel? Nul n’est à l’abri d’une erreur, mais une coquille dans votre CV peut indiquer que vous n’avez pas pris la peine de vous relire, ou que vous l’avez fait, mais n’avez pas repéré votre bévue. Évidemment, ce n’est rien pour rassurer un employeur, qui veut embaucher quelqu’un en qui il a confiance.

Pour éviter les fautes de grammaire et d’orthographe, demandez à plus d’une personne de passer votre CV au peigne fin. Amis, parents, peu importe : l’important, c’est qu’ils soient à l’affût et maîtrisent bien la langue française.

Enfin, soyez cohérent dans votre usage du passé et du présent. N’oubliez pas : ne recourez au présent que pour décrire les responsabilités de votre emploi actuel.

3. Vous avez fait un portrait trop subjectif.

Vous vous êtes présenté de l’une ou l’autre de ces façons?

  • Excellentes aptitudes en communication écrite et orale
  • Excellent esprit d’équipe
  • Travailleur acharné
  • Axé sur les résultats
  • Minutieux

Alors, prouvez que c’est vrai! En plus d’être surutilisées, les expressions du genre sont totalement subjectives. Oui, vous êtes peut-être un travailleur acharné et axé sur les résultats, mais à moins de pouvoir le démontrer de manière quantifiable, n’en dites rien dans votre CV : contentez-vous plutôt d’énumérer les réalisations concrètes qui témoignent de vos compétences.

Tant de candidats surestiment la qualité de leur travail que la plupart des employeurs ignorent les énoncés subjectifs dans les CV. Vous voulez les impressionner? Misez sur les faits : c’est avec des chiffres précis et des preuves à l’appui que vous donnerez du poids à votre candidature.

La question est simple : en quoi avez-vous démontré les compétences recherchées par l’entreprise? Une promotion peut par exemple confirmer votre éthique de travail, et le fait d’avoir géré plusieurs collègues, votre sens du leadership.

4. Vous n’avez pas adapté votre CV au poste.

Personnaliser un CV peut sembler pénible quand vous postulez plusieurs emplois, mais soyez assuré que c’est du temps bien investi. En fait, en présentant un CV générique, vous donnez l’impression d’avoir soumis votre candidature à l’aveugle sans vous demander si vous aviez les compétences requises… et vous réduisez du même coup vos chances d’être convoqué en entrevue.

Comment personnaliser votre CV?

Lisez bien la description de poste. Quelles sont les principales responsabilités? Revient-on plus d’une fois sur certaines exigences? Quelles tâches se rapportent à votre expérience de travail présente ou passée?

Organisez les divers éléments en fonction de leur pertinence. Scolarité, ancien emploi ou certification récente : l’important, c’est de mettre de l’avant ce qui est le plus à propos. Aucune règle ne vous oblige à présenter l’information par ordre chronologique, alors pourquoi ne pas prioriser l’expérience qui sera la plus pertinente aux yeux du responsable du recrutement?

Présentez vos expériences en fonction du poste. Comment rattacher vos emplois passés aux exigences de l’offre? Pour apprendre à reformuler vos énoncés afin de mettre en valeur telle ou telle compétence générale, lisez cet article paru sur The Muse.

5. Vous avez menti ou exagéré au sujet de votre travail ou de vos réalisations.

Mentir, notamment en « gonflant » un CV, est une technique qu’utilisent souvent les chercheurs d’emploi afin d’avoir l’air plus qualifiés qu’ils ne le sont. Vous pensez que c’est facile? Sachez que si vous ne vous trahissez pas sur les médias sociaux ou lors de l’entrevue, il y a de fortes chances que vos références dévoilent la supercherie.

Bref, pas d’invention!

Présentez vos compétences et votre expérience de manière favorable, oui, mais pas au point de falsifier vos réalisations. Si vous êtes démasqué, vous risquez de vous retrouver sur la liste noire de l’entreprise, sans compter que votre relation avec vos références sera compromise.

De votre CV dépend la première – et bien souvent la seule – impression qu’un employeur aura de vous. Selon ce qu’il projette, vous augmenterez vos chances d’être convoqué en entrevue ou votre candidature sera balayée du revers de la main. Vous voulez vous rendre aussi loin que possible dans le processus d’embauche? Évitez de commettre ces erreurs courantes. Au bout du compte, la décision revient au responsable du recrutement, mais vous avez le pouvoir de présenter un CV qui montre en quoi vous êtes le candidat idéal pour le poste!

Le blogue Lēad est une publication d’Adecco Canada. Trouvez et postulez votre emploi de rêve, ou obtenez des conseils de carrière de nos experts.

Aucun commentaire pour le moment

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :