Aller au contenu principal

Win4Youth 2016 1re partie : Camp d’entraînement à Gand, en Belgique – « Nous avons pédalé sans arrêt! »

Tracy Rocca — vice-présidente des partenariats à Adecco — a appris en avril qu’elle avait été choisie pour représenter le Canada à titre d’ambassadrice Win4Youth pour l’année 2016. Précisons qu’avant de se lancer dans cette aventure, elle n’avait jamais pris part à un triathlon et savait à peine nager. Mais la passion, la ténacité et l’engagement de Tracy pour la cause ont triomphé et lui ont valu ce rôle d’ambassadrice.

Tracy et 72 autres ambassadeurs d’Adecco du monde entier participeront au triathlon Ocean Lava Lanzarote qui se tiendra en Espagne en octobre prochain. Cette compétition conclura l’initiative Win4Youth de 2016 : un long périple de 10 mois pendant lesquels les employés, associés et clients d’Adecco du monde entier accumuleront les kilomètres en courant, en nageant et en pédalant, afin d’atteindre une cible collective de kilométrage. Une fois cet objectif atteint, Adecco versera un don substantiel à diverses fondations mondiales qui appuient la cause des enfants défavorisés et leurs familles. Cette année, nous cherchons à réaliser l’ambitieux défi de parcourir 3 500 000 kilomètres à pied, à la nage et à vélo!

Nos ambassadeurs passent des mois à trimer dur avec des entraîneurs, en vue d’améliorer leur force physique et leur endurance, participant à des marathons et organisant des activités de conditionnement physique et de collecte de fonds au nom de Win4Youth. Les séances d’entraînement s’intensifient au printemps lors d’un « boot camp » où les ambassadeurs sont soumis à une série d’épreuves et peuvent mesurer leur progression. Cette année, le camp d’entraînement initial s’est tenu dans la jolie ville belge de Gand, où Tracy a rendu son pays très fier en réussissant à franchir le fil d’arrivée et à se déplacer en eau libre quelques semaines seulement après avoir appris à nager! Durant ce camp d’entraînement, Tracy a vécu toute la gamme des émotions et elle les a décrites dans son journal de bord. En voici quelques extraits :


Réflexions sur le camp d’entraînement:

Mon rôle d’ambassadrice de Win4Youth ne fait que commencer et, déjà, je sens que la route est longue! Quand mes amis, ma famille et mes collègues ont su que j’avais été choisie ambassadrice et qu’ils ont vu tout ce que cela impliquait, j’ai vu leurs visages perplexes, et ils m’ont assaillie de questions : « Pourquoi fais-tu ça? », « As-tu des haltères à la maison? » et « As-tu déjà fait un triathlon dans ta vie?! » Leurs cris d’alerte n’étaient pas sans fondement : je savais à peine nager et vous n’auriez jamais trouvé un dossard de marathon épinglé dans mon dos (bien que j’aie parcouru sept fois la distance de 60 km à l’occasion de diverses marches des femmes contre le cancer!).

J’ai grandi en pratiquant plusieurs sports et je joue toujours au hockey et au soccer à des niveaux de compétition; par contre, les sports individuels ne sont pas ma tasse de thé. Eh bien, tout ça va bientôt changer car le triathlon auquel je me suis inscrite combine trois sports individuels en un seul!

Mais afin de pouvoir me rendre à Lanzarote en octobre, j’ai dû d’abord passer par le camp d’entraînement initial — une expérience à la fois formidable et très éprouvante! Il avait lieu en Belgique, à Gand, ville pittoresque et riche en histoire. À mon arrivée là-bas, j’ai été fort étonnée de voir le nombre de gens qui utilisaient le vélo comme principal moyen de transport et à quel point cela leur semblait naturel — ils circulaient à toute vitesse en faisant sans difficulté toutes sortes de manœuvres sur les pavés de pierres.

J’ai ensuite consacré le reste de la journée à faire connaissance avec mes 72 collègues de 37 pays — chacun étant un ambassadeur Win4Youth de leur pays respectif. En très peu de temps, nous avons noué des liens uniques et incroyablement serrés les uns avec les autres, motivés par nos objectifs communs de terminer l’entraînement et de faire réellement avancer la cause grâce à Win4Youth. Au sein du groupe, seulement une poignée de membres avaient déjà participé à des triathlons auparavant, tandis que les autres étaient des novices comme moi. J’étais plutôt soulagée!
W4Y_3

Chaque jour, l’entraînement commençait dès 7 heures du matin et se terminait vers 8 heures le soir. Nous avons trimé sans relâche pendant quatre très longues journées d’activités physiques, entrecoupées de séminaires sur le conditionnement physique et de divers tests de santé et d’endurance :

  1. Lors de la première journée complète, nous nous sommes rendus au vélodrome où nous avons pédalé sans arrêt! La plupart d’entre nous étions plus que craintifs lorsque nous avons vu les vélos, mais nous nous attendions à sortir de notre zone de confort pendant la semaine. Heureusement, je m’en suis tirée sans blessure!W4Y_7
  2. Le second jour a aussi débuté à 7 heures avec une « saucette » dans l’eau très fraîche de la piscine, suivie d’une visite au « Labo d’énergie » pour des rencontres individuelles avec le médecin, des tests physiques et un petit tour dans le scanner. La quantité de renseignements que ces machines peuvent donner est à la fois impressionnante et inquiétante — et, en vérité, ce type de machine et moi ne sommes pas de bons amis! On a bouclé la journée avec quelques leçons de mécanique comme la façon de bien caler nos chaussures sur le pédalier, en plus de rouler à vélo sur 20 km.
  3. Le troisième jour a consisté principalement en des séances d’apprentissage en classe et des leçons sur les zones de transition, la nutrition et bien d’autres sujets. Comme pour les autres jours, une portion a été consacrée à l’activité physique. Et cette fois, ce fut… un simili-triathlon! Nous sommes allés à un lac superbe et on nous a fait enfiler des combinaisons isothermiques. Non seulement l’eau était à une température très froide de 10 degrés, mais me retrouver en eau libre a été un véritable choc! Ne vous ai-je pas déjà dit que j’avais appris à nager quelques semaines plus tôt?

Nous sommes ensuite revenus sur la berge et avons traversé en vitesse les zones de transition entre l’eau et la route. Une fois rendus, nous avons aussitôt enfourché nos vélos pour une randonnée de 20 km, suivie d’une autre transition avant d’entreprendre une course de 3 km! C’était TRÈS éprouvant, mais je ne pouvais ralentir et m’apitoyer sur mon sort. D’autant plus que je me suis rappelée qu’il ne s’agissait là que d’une fraction de ce que nous allions parcourir à Lanzarote en octobre, c’est-à-dire 1 500 m de nage, 40 km de vélo et 10 km de course à pied!

  1. La dernière journée a commencé de nouveau à la piscine, mais cette fois notre technique de natation a été captée sur vidéo afin de l’étudier plus tard, puis nous avons couru 10 km dans les rues de Gand avec 3 000 autres personnes de la région. C’était ma première course de 10 km à vie! Je n’étais pas très rapide, mais j’ai néanmoins réussi à terminer l’épreuve!

La soirée s’est terminée par un souper tout spécial, couronnant nos nouvelles amitiés et quatre journées d’entraînement fructueux. L’appui que nous nous sommes donné dans les médias sociaux et par courriel a été incroyable.

Mon règne d’ambassadrice ne fait que commencer et, déjà, j’en ai retiré de nombreux bienfaits. Ce rôle m’a permis d’être plus fière de moi et de mon entreprise, d’avoir le sentiment du devoir accompli et d’acquérir de nouvelles compétences. Nous avons plein de plans d’entraînement, et je suis prête à relever le défi. J’ai hâte de me joindre à mes autres collègues, clients et associés d’Adecco qui participeront à des activités de course, de marche, de vélo et de natation au cours des prochains mois, car chaque kilomètre compte vraiment!


Le texte qui précède ne représente que la première étape de l’ambitieux périple de Tracy. Elle va continuer de nous faire part de ses hauts et de ses bas d’ici la compétition de Lanzarote en octobre. Revenez sur ce blogue pendant l’été pour connaître la suite des aventures de Tracy, notre ambassadrice Win4Youth.

Vous pourrez en lire plus sur l’initiative mondiale Win4Youth d’Adecco et sur la façon dont vous pouvez y contribuer au : http://www.win4youth.com.

Tous les faits saillants du camp d’entraînement peuvent être vus dans la vidéo ci-dessous:

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :