Aller au contenu principal

Rapport sur l’employabilité – avril 2016

Employment FR_April

Après avoir augmenté en mars, l’emploi était pratiquement inchangé en avril (-2 100 ou 0,0 %), et le taux de chômage s’est maintenu à 7,1 %.

Par rapport à 12 mois plus tôt, l’emploi a progressé de 144 000 ou de 0,8 %, et cette progression a été observée à la fois dans le travail à temps plein et à temps partiel. Durant la même période, le nombre d’heures travaillées a augmenté de 0,9 %.

En avril, les principaux groupes démographiques ont connu peu de variation de l’emploi.

À l’échelle provinciale, l’emploi a diminué en Alberta et au Manitoba, alors qu’il a augmenté en Colombie-Britannique, à Terre-Neuve-et-Labrador et au Nouveau-Brunswick.

Moins de personnes travaillaient dans le secteur de la fabrication, dans les services aux entreprises, les services relatifs aux bâtiments et les autres services de soutien, dans le secteur des « autres services », dans les ressources naturelles ainsi que dans l’agriculture. La baisse de l’emploi dans ces secteurs a été contrebalancée par une hausse dans le commerce de gros et de détail ainsi que dans les services d’hébergement et de restauration.

Le nombre de travailleurs autonomes a légèrement baissé en avril, tandis que le nombre d’employés des secteurs public et privé a peu varié.

Taux de chômage

Unemployment FR_April

Peu de variation dans les groupes démographiques en avril

Chez les jeunes de 15 à 24 ans, l’emploi était pratiquement inchangé en avril, et le taux de chômage était de 13,1 %, soit à peu près le même taux que le mois précédent et que 12 mois plus tôt. Par rapport à avril 2015, l’emploi des jeunes a baissé de 43 000 (-1,7 %). Au cours de la même période, leur population a continué de diminuer (-46 000 ou -1,0 %).

Pour ce qui est des hommes âgés de 25 à 54 ans, l’emploi était stable tant par rapport au mois précédent que par rapport à 12 mois plus tôt, et le taux de chômage a peu varié, se fixant à 6,6 % en avril. Toutefois, celui-ci a augmenté de 0,6 point de pourcentage par rapport à 12 mois plus tôt à la suite d’un nombre accru de ceux qui étaient à la recherche de travail.

Quant aux femmes âgées de 25 à 54 ans, l’emploi était pratiquement inchangé en avril, et le taux de chômage s’est maintenu à 5,5 %. Par rapport à 12 mois plus tôt, l’emploi chez ces femmes a progressé de 32 000 (+0,6 %), et leur taux de chômage a augmenté de 0,3 point de pourcentage, car elles étaient plus nombreuses à chercher du travail.

Chez les personnes de 55 ans et plus, l’emploi a peu varié en avril, et le taux de chômage était de 6,2 %, ce qui est essentiellement inchangé, tant par rapport à mars que par rapport à avril 2015. Comparativement à 12 mois plus tôt, la hausse de l’emploi dans ce groupe s’est chiffrée à 133 000 (+3,8 %), poursuivant une tendance à la hausse prolongée, qui découle de la croissance de la population de ce groupe (+309 000 ou +3,0 % par rapport à avril 2015).

L’emploi diminue en Alberta et augmente en Colombie-Britannique

En Alberta, l’emploi a diminué de 21 000 en avril. Toutefois, le taux de chômage a peu varié, se fixant à 7,2 %, car le nombre de personnes actives sur le marché du travail a aussi diminué. Par rapport à 12 mois plus tôt, l’emploi dans la province a baissé de 37 000 (-1,6 %), et le taux de chômage a augmenté de 1,6 point de pourcentage.

L’emploi au Manitoba a diminué de 3 000 en avril, et le taux de chômage était essentiellement inchangé, s’établissant à 6,1 %. Comparativement à avril 2015, l’emploi dans la province a peu varié, mais le taux de chômage a augmenté de 0,6 point de pourcentage du fait d’un nombre accru de personnes à la recherche de travail.

En avril, l’emploi a augmenté de 13 000 en Colombie-Britannique, et le taux de chômage a baissé de 0,7 point de pourcentage, passant à 5,8 % — le taux le plus bas à l’échelle provinciale. Il s’agit de la première fois que la Colombie-Britannique enregistre le taux de chômage le plus bas de toutes les provinces depuis 1976, année où on a commencé à publier des données comparables. Par rapport à 12 mois plus tôt, l’emploi dans la province a augmenté de 110 000 (+4,9 %). Une forte tendance à la hausse a été observée tout au long des 12 mois, stimulée par la croissance notée dans le commerce de gros et de détail, dans les soins de santé et l’assistance sociale, et dans la construction.

L’emploi à Terre-Neuve-et-Labrador a augmenté de 6 100 en avril, et le taux de chômage a légèrement baissé, se fixant à 12,5 %. Par rapport à 12 mois plus tôt, tant le nombre de personnes en emploi que le taux de chômage étaient pratiquement inchangés.

En avril, l’emploi au Nouveau-Brunswick a augmenté de 3 900, et le taux de chômage a diminué de 0,6 point de pourcentage pour s’établir à 9,6 %. En dépit de la hausse enregistrée en avril, l’emploi dans la province a légèrement baissé comparativement à 12 mois plus tôt (-4 500 ou -1,3 %).

En Ontario, l’emploi était essentiellement inchangé, mais une augmentation du nombre de personnes à la recherche de travail a entraîné une hausse de 0,2 point de pourcentage du taux de chômage, celui-ci passant à 7,0 %. Par rapport à avril 2015, l’emploi dans la province s’est accru de 96 000 (+1,4 %).

Le Québec a connu peu de variation de l’emploi aussi bien par rapport au mois précédent que par rapport à 12 mois plus tôt, et le taux de chômage s’est maintenu à 7,5 %.

Perspective sectorielle

L’emploi dans le secteur de la fabrication a diminué de 17 000 en avril. Depuis décembre 2015, la baisse observée dans ce secteur s’est chiffrée à 52 000 (-3,0 %), dont environ la moitié a été enregistrée en Alberta. Par rapport à avril 2015, toutefois, l’emploi dans ce secteur était presque inchangé.

Le nombre de personnes travaillant dans les services aux entreprises, les services relatifs aux bâtiments et les autres services de soutien a diminué de 16 000 en avril. Par rapport à 12 mois plus tôt, le nombre de personnes travaillant dans ce secteur était inchangé.

Dans le secteur des « autres services », tels que les services de garde d’enfants dans les ménages privés, l’emploi a diminué de 12 000. Comparativement à 12 mois plus tôt, l’emploi dans ce secteur a peu varié.

L’emploi dans le secteur des ressources naturelles a reculé de 7 800 en avril, ce qui a porté la baisse totale par rapport à 12 mois plus tôt à 23 000 (-6,4 %). Comparé au sommet atteint en avril 2014, l’emploi dans ce secteur a diminué de 50 000 (-12,9 %), et la majeure partie de cette baisse a été observée en Alberta.

Dans le secteur de l’agriculture, l’emploi a diminué de 7 000 en avril, mais il a peu varié comparativement à 12 mois plus tôt.

L’emploi a augmenté de 27 000 dans le commerce de gros et de détail, ce qui a porté la hausse totale dans le secteur à 47 000 (+1,7 %) par rapport à 12 mois plus tôt.

Dans les services d’hébergement et de restauration, l’emploi a augmenté de 22 000 en avril, mais il a peu varié comparativement à 12 mois plus tôt.

Le nombre de travailleurs autonomes a légèrement diminué en avril et était pratiquement inchangé par rapport à 12 mois plus tôt.

Le nombre d’employés des secteurs public et privé a peu varié au cours du mois. Par rapport à 12 mois tôt, le nombre d’employés du secteur privé a augmenté de 105 000 (+0,9 %), tandis que l’emploi dans le secteur public a peu varié.

Source : Statistique Canada 

Aucun commentaire pour le moment

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :