Aller au contenu principal

Composer avec des employés introvertis et extravertis

Les employés proviennent de toutes sortes de milieux, et chacun possède sa propre éthique du travail et sa propre personnalité. Ensemble, ils forment une équipe cohérente mais, ultimement, ils affichent tous des traits de caractère différents qui façonnent individuellement la dynamique d’une équipe. Superviser un groupe aux personnalités multiples n’est pas une sinécure, puisque les êtres introvertis et les gens extravertis affichent des différences marquées. Il incombe alors à l’employeur (sans créer d’étiquettes ni sombrer dans les stéréotypes) de composer avec ces différents caractères au travail et d’unifier le groupe.

Pour ajouter à la difficulté, il faut aussi tenir compte des « ambivertis », c’est-à-dire des personnes qui affichent les deux types de tempérament, mais qui en privilégient habituellement un des deux. Comment alors harmoniser des personnalités aussi opposées dans un contexte de travail? Eh bien, étant donné que chaque individu se définit davantage comme étant soit extraverti ou introverti, les employeurs doivent apprendre non seulement à repérer ces différences de comportement, mais aussi à bien gérer les personnalités distinctes de ces employés de façon à éviter les conflits au travail.

Les êtres introvertis se caractérisent généralement comme suit :

  • Ont besoin de préavis car ils n’aiment pas être jetés dans le feu de l’action sans préparation
  • Travaillent mieux en petits groupes ou en tandem
  • Ont souvent besoin de tranquillité (ou d’être en retrait)
  • N’aiment pas attirer l’attention
  • Sont dérangés ou écrasés par les personnes extraverties

Les personnes extraverties se caractérisent généralement comme suit :

  • Aiment verbaliser les choses
  • Ont tendance à s’immiscer dans les conversations ou à faire les premiers pas
  • Expriment davantage leurs émotions envers les autres
  • Dominent les conversations en groupe ou ne cessent de lancer des idées lors d’une séance de remue-méninges lorsqu’il y a des silences ou des temps morts

Que faire?

L’employeur se doit de bien saisir les caractéristiques de chaque type de personnalité pour ensuite mieux organiser les séances de travail en équipe. Par exemple, lors de séances de remue-méninges, il peut présenter une liste des sujets qui seront abordés afin que les employés plus introvertis puissent se préparer à l’avance et éviter de se sentir écrasés par les employés extravertis. Même si les extravertis essaient de dominer la conversation, il est important que les employeurs entendent et retiennent les idées des autres membres du groupe, de façon à inclure tout le monde, et ce, sans s’aliéner les extravertis.

Au bout du compte, les forces et les faiblesses des uns et des autres finiront par s’équilibrer, et les deux types de personnalités distinctes contribueront au sein de l’équipe à formuler des idées cohérentes qui permettront à l’employeur de mener à bien les objectifs et les projets visés.

Aucun commentaire pour le moment

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :