Aller au contenu principal

Aimez votre travail – Ne serait-ce que pour votre santé!

Aimez son emploi pour rester en bonne santé

Le sommeil vous fuit, la nuit? La simple idée de travailler une autre journée vous empêche de dormir? Le malaise et l’anxiété que vous ressentez découlent directement de votre insatisfaction à l’égard de votre emploi actuel. Que ces sentiments soient suscités par un mauvais patron, les demandes toujours grandissantes, une insécurité d’emploi ou une rémunération inadéquate, votre santé physique tout comme votre santé mentale souffrent de votre mécontentement.

Des études montrent que le stress lié au travail peut causer nombre de troubles, comme un risque accru de crise cardiaque, l’hypertension, l’anxiété, l’insomnie, l’hyperphagie et la surconsommation d’alcool et de cigarettes. Présentez-vous un ou plusieurs de ces symptômes? Le cas échéant, demandez de l’aide sans tarder pour bénéficier d’une désintoxication professionnelle. Qu’est-ce qu’une désintoxication professionnelle? Suivez les étapes ci-dessous et commencez à aimer votre travail.

Demandez un transfert

Vous en avez assez de l’emplacement actuel de votre bureau, et faire la navette entre votre domicile et votre travail vous tue? Vérifiez si votre employeur peut vous muter à un autre bureau. Ce ne sont pas toutes les entreprises qui comptent de multiples bureaux, mais si c’est le cas de la vôtre et que vous êtes actuellement malheureux, vous devriez en profiter. Selon la culture de l’entreprise, vous pourriez également pouvoir travailler de la maison quelques jours par semaine – question de réduire le temps consacré aux déplacements – et vous acquitter de vos tâches dans le confort de votre salon. La fatigue et le stress engendrés par l’intensité des déplacements peuvent être épuisants, tant sur le plan physique que monétaire, en raison des dépenses associées à ces déplacements.

Adoptez un mode de vie sain

Évitez la malbouffe. Il est commun de voir des personnes manger quand elles sont stressées en raison de l’euphorie temporaire et de la sérotonine que produisent les collations sucrées, salées ou grasses. Remplacez les barres de chocolat par des bâtonnets de carotte; votre corps vous remerciera. Remplissez votre bureau et votre réfrigérateur d’aliments sains pour faire un pied de nez aux goûters saturés d’agent de conservation. Si vous cherchez un exutoire à votre stress, allez au centre de conditionnement physique et chassez une partie de votre frustration sur les appareils d’exercice, et non dans vos intestins.

Prenez des pauses

Refaites le plein d’énergie en quittant votre bureau de temps à autre et offrez-vous une pause bien méritée. Étirez vos jambes, marchez un peu ou rendez-vous au poste de travail de votre collègue plutôt que de lui envoyer un courriel. Prenez-vous de plus en plus souvent votre lunch à votre bureau? Si vous engloutissez votre repas en moins de 10 minutes à la lumière de votre écran plutôt qu’à la clarté du soleil, cela doit changer. Allez bavarder avec des collègues, mangez au coin-repas ou faites quelques emplettes, si le temps le permet. Si votre période de dîner est courte, essayez au minimum de vous lever et préparez-vous un café ou un thé, même si cela signifie que vous cessez de travailler pendant trois minutes. Les entreprises ont de bonnes raisons de nous accorder des périodes de dîner. Alors, dans votre propre intérêt, profitez de ce temps qui vous est offert et prenez une pause.

Changez d’emploi

Certains d’entre vous hésitent, le moment venu, à quitter le navire, mais vous auriez probablement intérêt à y songer sérieusement en présence d’un environnement toxique. Si vos collègues subissent des crises cardiaques, prennent de nombreuses journées de congé, doivent composer avec un patron atroce et s’absentent pour des maladies professionnelles, c’est le temps de déguerpir. Ce sont autant de signes qu’un tourbillon malsain souffle au bureau et emporte tout sur son passage. Votre environnement de travail est possiblement toxique pour différentes raisons, ce qui effrite les rangs. Par conséquent, la seule chose sensée à faire pour conserver votre santé mentale consiste à vous retirer. Toutefois, assurez-vous de faire appel aux bons canaux et d’avoir trouvé un autre emploi avant de donner votre démission. Mais ne bannissez pas cette possibilité, car les circonstances exigent parfois l’adoption d’une telle solution.

Aucun commentaire pour le moment

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :