Aller au contenu principal

Ne laissez pas vos opinions personnelles triompher : embauchez en toute impartialité

Une seule chose doit prévaloir lorsque l’on doit décider si un candidat convient ou non à un emploi : remplit-il les conditions du poste vacant? Rien à voir avec sa tenue vestimentaire, l’école qu’il a fréquentée ou ses goûts musicaux. Autrement dit, laissez vos opinions personnelles au vestiaire et agissez comme le véritable professionnel que vous êtes.

Bien réfléchir sur les gens que vous connaissez

Il est tout naturel d’aider ses enfants, ses amis et les membres de sa famille lorsqu’ils sont en difficulté, mais ça ne justifie pas de les favoriser indûment dans l’obtention d’un emploi du seul fait qu’ils ont un lien de parenté ou personnel avec vous. Sauf, bien sûr, si la personne en question possède le bagage d’éducation et les antécédents professionnels exigés par l’emploi. Par contre, si celle-ci n’est pas vraiment qualifiée et que vous l’embauchez au détriment d’une autre personne qui l’est bien davantage, vous vous dirigez tout droit vers le précipice : faites demi-tour. Du point de vue éthique, cette pratique est délicate et peut entraîner de fâcheuses conséquences pour votre entreprise si la personne que vous connaissez ne se montre pas à la hauteur de la tâche, faute de compétence. Alors, dites non au népotisme et à vos amis, à moins qu’ils répondent aux exigences du poste. Dans un tel cas, ceux-ci devraient néanmoins être soumis au même traitement que tous les autres candidats et passer par toutes les étapes du processus d’embauche établi par l’entreprise.

Partis pris sur l’éducation

Vous avez obtenu votre diplôme d’un établissement particulier et vous ne voulez embaucher que des diplômés de la même école? Si vous fermez la porte aux autres candidats seulement parce qu’ils ont fréquenté un lieu d’enseignement différent, vous faites de la discrimination envers eux, avant même d’avoir eu l’occasion de les rencontrer. Les gens ne sont pas nécessairement les mêmes « sur leur curriculum vitæ » et en personne : soyez ouverts et recevez des candidats provenant de divers milieux d’études. Vous pourriez être étonné par ce que vous allez découvrir.

Un autre « moi »

Vous pensez que l’employé que vous allez embaucher peut devenir votre ami? C’est toujours possible mais cela ne signifie pas pour autant que, parce qu’elle possède une personnalité semblable à la vôtre, cette personne est le candidat idéal pour le poste. Parfois, choisir d’instinct quelqu’un avec qui vous avez des affinités peut aussi constituer une forme de favoritisme qu’il vaudrait mieux éviter. Les personnes que vous embauchez n’ont pas à devenir vos amis; il suffit amplement que vous puissiez bien travailler avec elles. Si vous arrêtez votre choix en fonction de la culture de l’entreprise et de la facilité d’intégration du candidat dans l’équipe en négligeant de valider ses qualifications professionnelles, vous compromettez le fragile équilibre entre culture et compétence. Les employés de votre entreprise n’ont pas besoin d’amis; ils ont besoin de coéquipiers efficaces.

Aucun commentaire pour le moment

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :