Aller au contenu principal

Un tournant professionnel : choisir entre la carrière technique et celle de gestionnaire

Que vous œuvriez en génie, dans les technologies de l’information ou dans tout autre domaine technique, il viendra un temps dans votre carrière où vous devrez choisir entre deux avenues. Chacune, aussi différentes pourront-elles être, présentera ses propres obstacles et ses propres avantages. Le véritable défi réside toutefois dans la décision à prendre : rester dans un rôle technique ou explorer le monde de la gestion?

Peu importe si ce choix se présente à vous après cinq ou vingt années d’états de service, le tournant professionnel que vous considérez être le bon pour vous dépendra de votre réflexion – et du degré d’honnêteté qui l’accompagne – sur ce que vous aimez faire, ce que vous détestez faire et ce que vous croyez être en mesure de faire.

L’attrait du chemin « le plus populaire »

Lors de votre questionnement introspectif, vous verrez sans doute qu’il est difficile, en toutes circonstances, de résister à la pression exercée par autrui pour que vous choisissiez le cheminement de carrière du gestionnaire. Même si vous adorez chaque aspect de votre travail à titre de développeur de logiciel ou d’ingénieur des procédés, la voix de votre inconscient vous dicte de tenter le virage, comme un camarade dans la cour d’école qui vous lance un défi. Ou peut-être êtes-vous sur le point de céder au chant des sirènes qui vous font miroiter une rémunération plus élevée et un poste plus prestigieux.

Dans l’un ou l’autre cas, l’attraction magnétique vers la voie du gestionnaire est en quelque sorte le résultat d’un certain enHow to Choose a Career 7doctrinement social. Pendant longtemps, la réussite dans le monde des affaires a été mesurée au nombre de cases se trouvant sous votre nom dans l’organigramme de votre employeur. Ces cases représentent, bien sûr, le nombre de personnes relevant de vous. Une sorte de sélection naturelle, quoi.

Mais le palier de direction entraîne-t-il vraiment un statut plus enviable – et plus d’argent à gagner, par la même occasion? Pas forcément, et c’est pourquoi de nos jours bon nombre d’entreprises encouragent de façon tangible les personnes dotées de talents techniques exceptionnels à rester dans cette voie, car chacun y trouve son profit. Certaines sociétés techniques, comme Facebook, ont carrément donné le choix à leurs employés entre un cheminement de caHow to Choose a Career 8rrière technique ou de gestionnaire, laissant place dans les deux cas à de l’avancement. Permettre à des experts techniques d’accéder à un rang de cadre supérieur sans qu’ils aient à gérer du personnel (si c’est ce qu’ils préfèrent) est perçu comme une façon de les motiver à innover.

Néanmoins, les stéréotypes ont la vie dure : les experts techniques excellent en ce qui a trait aux compétences « assimilables » par l’apprentissage, mais manquent de ce savoir-être « transcendant » et « inhérent » que les cadres doivent posséder pour réussir. À l’inverse, le stéréotype selon lequel les cadres supérieurs reçoivent toujours plus d’argent perdure. Bien sûr, cette dernière perception n’est en rien plus juste que la précédente. Ce que gagnent un technicien professionnel par rapport à un cadre dépend essentiellement du type de technicien professionnel qu’il est. Si un travailleur œuvre dans un laboratoire pour une société pharmaceutique, par exemple, en tant qu’éminent biochimiste hautement spécialisé, il est fort susceptible de gagner plus que le responsable de son équipe car, dans un tel cas, on estime que ses connaissances ont une plus grande valeur pour l’entreprise que les compétences générales du gestionnaire.

« Quand vous arrivez à un embranchement, prenez-le. »

Nous avons traité de long en large sur ce blogue des compétences non techniques, en particulier leur importance grandissante dans le domaine technique. Comme vous le voyez, le fait d’opter pour un cheminement de carrière technique ne signifie pas que l’on évitera tout contact avec ses collègues. Par ailleurs, pour obtenir un bref aperçu du savoir-être que les gestionnaires doivent maîtriser, jetez un coup d’œil sur notre article à l’intention des nouveaux superviseurs qui vous fera réfléchir sur le choix de faire carrière comme gestionnaire, à savoir un chemin rempli d’embûches et de pièges ou, au contraire, la route vers le bonheur.

Le défi le plus courant auquel font face les professionnels du domaine technique lorsque ceux-ci doivent opérer une transition vers un rôle de gestionnaire consiste probablement à abandonner les menus détails qui balisaient leur ancien poste. Qu’il s’agisse des caractéristiques d’un nouveau pare-feu ou de l’approbation d’une proposition de produit, les gestionnaires doivent déléguer ces considérations aux développeurs ou aux techniciens qu’ils supervisent. Sinon, non seulement ils se trouveront à négliger leurs fonctions de gestionnaire, mais ils seront aussi pris en flagrant délit de gérer à outrance leur équipe. Ce qui ne constitue pas la meilleure façon de gagner le respect de ses troupes.How to Choose a Career 5

Par contre, poursuivre dans la voie technique comporte aussi des risques. Ce chemin, qui semble fraîchement asphalté, peut receler des obstacles ardus. Il faudra composer avec la nécessité permanente de maintenir un ensemble de compétences pertinentes au regard des progrès technologiques constants et d’un afflux incessant de nouveaux diplômés qui connaissent déjà très bien les derniers développements importants dans le domaine – et qui sont disposés à travailler pour un salaire de débutant. De tels défis incitent certaines personnes à emprunter le sentier du gestionnaire.

Toutefois, au bout du compte, le choix de votre cheminement de carrière vous appartient totalement, car il repose non seulement sur ce que vous aimez faire, mais aussi sur ce qu’il vous apparaît nécessaire d’accomplir en vue de réaliser les buts tant professionnels que personnels que vous désirez atteindre. Reportez-vous au moment où vous vous êtes demandé pour la première fois comment vous gagneriez votre vie. Quels étaient alors vos objectifs, et à quel point ceux-ci ont-ils changé? Ce n’est pas une décision facile à prendre. Cependant, si vous optez de continuer de travailler dans le domaine technique, un tel dilemme est inévitable – et vous seul pouvez décider de votre futur cheminement de carrière. C’est pourquoi le meilleur conseil qu’on puisse vous donner peut se résumer à la déclaration du légendaire joueur de baseball Yogi Berra qui, expliquant comment faire pour se rendre à sa maison, accessible par deux routes différentes, disait : « Quand vous arrivez à un embranchement, prenez-le. »

Aucun commentaire pour le moment

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :