Aller au contenu principal

Savoir-être : les compétences transversales des professionnels du secteur technique

Votre entreprise n’est peut-être pas dans le secteur pétrolier et gazier, dans le développement de logiciels ou dans la fabrication aérospatiale, mais cela ne signifie pas pour autant qu’elle ne bénéficierait pas de compter des employés dotés d’une expérience et de compétences techniques dans ses rangs. À prime abords, il peut être désarmant de recevoir la candidature d’une personne ayant un diplôme universitaire – voire même de nombreuses années sur le marché du travail – en ingénierie ou en technologie de l’information pour un poste de représentant ou de formateur. Après tout, ces postes requièrent beaucoup de « savoir-être », notamment de grandes compétences en communication et en négociation, de même qu’une facilité à développer des relations, ce qui n’est habituellement pas associé à la main-d’œuvre technique.Transferable Skills 1

Mais, comme nous l’avons déjà écrit, les magiciens du soutien technique, inabordables et cloîtrés au sous-sol de l’immeuble sont chose dupassé. On considère maintenant que les compétences techniques ne suffisent plus, à elles seules, à assurer la réussite dans ce domaine. Par conséquent, nombre des candidats émanant des secteurs de l’ingénierie ou de la technologie de l’information ont probablement dû polir leur savoir-être au fil des années. Certaines entreprises misent même sur l’émergence du savoir-être à titre de facteur de réussite dans les professions techniques pour tenter d’attirer davantage de femmes dans ce secteur. Aujourd’hui, le transfert du savoir-être a pris une telle importance que les termes « compétences transversales » et « savoir-être » sont fréquemment confondus. On en oublie souvent au passage les avantages plus généraux qu’une expérience dans le secteur technique peut offrir aux employés comme aux entreprises qui les engagent. Se pourrait-il que les compétences techniques se prêtent à certaines  compétences transversales qui ne sont pas si faciles à trouver dans des secteurs non techniques?

Les compétences techniques et les compétences transversales

Les compétences techniques sont souvent considérées comme étant moins transversales que le savoir-être parce qu’elles sont plus pointues. Au fil de l’évolution des technologies et des conditions du marché, les compétences techniques peuvent devenir très rapidement désuètes ou superflues, ce qui astreint les professionnels techniques à continuellement se perfectionner – en présumant que ceux-ci ont le temps et l’occasion de le faire. En comparaison, le savoir-être est non seulement considéré comme étant transcendant, mais aussi comme étant propre à certaines personnes. On n’envisage pas qu’il puisse être enseigné. Vous êtes une personne sociable ou vous ne l’êtes pas. Vous avez le sens de l’organisation ou vous ne l’avez pas.

Transferable Skills 8-2Mais depuis quand faut-il être réservé, désorganisé et bourru pour faire carrière en ingénierie, en technologie de l’information ou dans tout autre domaine technique? Voici quelques exemples de compétences transversales que tout professionnel technique digne de ce nom aura à son arc précisément parce qu’il a une expérience dans le secteur technique :

  • Aisance informatique
    Cet ensemble de compétences n’est pas réservé aux ingénieurs en logiciel et aux professionnels de la technologie de l’information. Par exemple, de nombreux types d’ingénieurs doivent constamment utiliser des programmes poussés pour résoudre des problèmes très complexes. En comparaison, la suite Microsoft Office ressemble à un jeu d’enfants.
  • Gestion de projets
    De la conception de routes, d’édifices et de ponts en ingénierie, à la création de solutions de Transferable Skills 7commerce électronique en technologie de l’information, les professionnels techniques s’attaquent à des projets d’une très grande complexité et doivent en gérer différents aspects, y compris l’établissement d’un calendrier, les normes de communication, la gestion du risque et l’attribution des ressources. Immanquablement, ils deviennent des experts en gestion de projets.
  • Communication technique
    L’ingénierie et la technologie de l’information, comme tous les domaines, utilisent leur propre jargon. Pourtant, les professionnels techniques n’interagissent pas qu’avec d’autres professionnels techniques ou des spécialistes dotés de la même expertise qu’eux. Comme nous le mentionnons ci-dessus, et l’avons largement exposé dans un article précédent sur le soutien technique actuel, les employés techniques doivent s’armer de solides aptitudes communicationnelles pour réussir. Une personne dotée d’une connaissance technique, mais également de la capacité de transmettre cette connaissance aux non-experts représentera un candidat de choix.
  • Connaissances en mathématiques
    Cela va probablement de soi, mais un emploi dans un domaine technique, comme l’ingénierie ou la technologie de l’information, exige Transferable Skills 4l’exécution d’une très grande quantité de calculs élaborés. Et les mathématiques constituent la seule langue réellement universelle. Existe-t-il une compétence plus transversale que celle-là?
  • Résolution de problèmes
    Pensez-y… La totalité du secteur STIM se consacre à la résolution de certains des plus importants et des plus complexes problèmes de la société et de l’industrie. Voilà un point essentiel à retenir lorsque vous verrez le titre d’ingénieur sur le CV d’un candidat à un poste administratif.
  • Capacité d’adaptation
    Si l’on tient compte des résultats surprenants que les techniciens doivent obtenir et des solutions de rechange créatives qu’ils doivent imaginer pour y parvenir, il est difficile de concevoir qu’ils puissent fléchir devant l’inattendu.
  • Vision à long termeTransferable Skills 9
    Pour réussir, les entreprises doivent se munir d’une vision à long terme. Malheureusement, il peut s’avérer ardu de dénicher des candidats ayant assimilé une telle façon de penser. Toutefois, un employé qui arrive à concevoir une nouvelle pièce, un gratte-ciel ou un nouveau programme simplement à la lecture des spécifications techniques n’éprouve aucune difficulté à faire une projection dans l’avenir.

Postes non techniques pour des professionnels techniques

Cela dit, quels types de poste des candidats dotés de compétences techniques peuvent-ils pourvoir avec succès? La liste est pratiquement sans fin, mais voici les principaux postes qui nous viennent en tête :

  • Représentant ou responsable marketing
    Pour réussir dans les ventes ou le marketing, il ne suffit pas d’être affable ou de trouver des slogans percutants. Il faut aussi savoir Transferable Skills 2persuader son interlocuteur. Contrairement à ce que nombre de personnes croient, cette qualité ne constitue pas un trait de personnalité intrinsèque. Pour persuader un client d’acheter votre produit, il faut non seulement connaître le fonctionnement de celui-ci, mais aussi savoir à quels besoins du client il répondra. Cela se révèle encore plus vrai pour les solutions commerciales à multiples facettes, que celles-ci soient technologiques, financières ou promotionnelles. Le technicien possède un tel don pour assimiler des renseignements complexes et établir des liens que les clients potentiels se transforment facilement en clients fidèles.
  • Rédacteur technique
    Qu’il s’agisse de rédiger des guides pour les clients ou des directives à l’intention des intervenants internes, d’aucuns ne sont plus aptes à devenir des rédacteurs techniques que des experts techniques.Transferable Skills 3
  • Formateur
    Oubliez cet adage qui prétend que ceux qui n’arrivent pas à remplir leurs fonctions deviennent enseignants. Pour transmettre un savoir à autrui, il faut être en mesure de décortiquer des concepts évolués et de véhiculer la matière de façon intéressante.
  • Recruteur
    Peu de personnes comprennent aussi bien les besoins des employeurs d’industries précises que celles qui y ont déjà travaillé. Le recrutement fait largement appel au savoir-être classique, mais, comme dans le cas de la rédaction technique et de la formation, il faut comprendre en détail comment une personne ou un service peut régler le problème d’un client. Voilà l’une des raisons pour lesquelles le recrutement spécialisé par secteur d’activité est si prisé, tout particulièrement dans les secteurs de l’ingénierie et de la technologie de l’information.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :