Aller au contenu principal

5 questions à se poser avant de faire un choix de carrière

Décider de ce que l’on va faire pour gagner sa vie, pour le reste de sa vie, n’est pas facile pour la plupart d’entre nous – y compris pour ceux dont la carrière est déjà bien établie. Bon nombre de personnes croient que l’on détermine son cheminement de carrière pendant les études, à l’école secondaire, au collège ou à l’université. Mais si cela était vrai pour la grande majorité d’entre nous, comment expliquer alors le fait que les changements de carrière soient aujourd’hui plus fréquents que jamais? Alors  que vous soyez un étudiant de première année au niveau postsecondaire qui doit choisir une majeure ou un professionnel chevronné en quête de renouveau, le choix d’une carrière dépend beaucoup de vos réponses aux questions suivantes :

  1. Quelles sont mes compétences transférables?

    Il est nettement plus facile de répondre à cette question si vous travaillez depuis plusieurs années, mais même les étudiants ou les récents diplômés devraient réfléchir sur ce en quoi ils excellent. Il y a fort à parier que vous vous distinguez dans plus d’une matière à l’école ou dans plus d’un aspect de votre travail; vous devez posséder certaines compétences complémentaires comme les mathématiques, la communication ou le sens de l’organisation, qui vous ont permis de bien performer. Considérez ces compétences et voyez comment vous pouvez les intégrer dans les secteurs d’activité ou les professions qui vous passionnent.How to Choose a Career 2

  2. Qu’est-ce qui me passionne?

    La première question mène tout naturellement à celle-ci. Mais il est important de se rappeler que la passion ne touche pas seulement un secteur ou un domaine d’activité que vous aimez. Elle peut aussi se rapporter à un talent. Par exemple, vous adorez écrire et en même temps vous cultivez un intérêt pour la technologie. Il serait sans doute tout indiqué pour vous de chercher un emploi de spécialiste du marketing ou de rédacteur technique dans le monde des logiciels. Toutefois, faites preuve de souplesse. Si vous êtes doué pour la rédaction, il est fort probable que vous nourrissiez une passion pour l’écriture (après tout, les gens excellent rarement dans une discipline qu’ils n’aiment pas). Alors, même si vous avez de la difficulté à trouver des débouchés dans votre domaine d’intérêt, vous pourriez néanmoins éprouver un grand plaisir à exercer vos talents dans plusieurs secteurs très différents.

  3. Quel est mon style ou environnement de travail idéal?

    Le choix d’une carrière repose en partie sur une réflexion profonde sur la façon dont vous aimez travailler. Désirez-vous mener vos tâches de façon autonome, ou préférez-vous plutôt les séances de remue-méninges avec d’autres personnes? Aimez-vous l’idée d’avoir votre petit coin bien à vous pour mieux vous concentrer, ou privilégiez-vous l’effervescence d’un bureau animé? Souvent, les entreprises prHow to Choose a Career 3éconisent un seul type d’environnement ou de style de travail. En conséquence, la façon dont vous aimez travailler devrait dicter votre choixd’entreprise ou de secteur d’activité.

  4. Quel genre d’équilibre travail-vie privée est-ce que je recherche?

    Bien sûr, la plupart d’entre nous aspirent à un certain équilibre entre le travail et la vie privée, mais certains postes, particulièrement ceux des niveaux supérieurs, peuvent rendre cette quête difficile. Certaines personnes s’éclatent à travailler sans relâche, mais d’autres préfèrent relaxer au-delà d’une certaine heure. Réfléchissez très sérieusement à vos ambitions, et à ce qu’il vous faudra faire pour les réaliser pleinement. N’oubliez pas que de nombreuses personnes ayant réussi finissent par opérer un changement de carrière parce qu’elles se sont rendu compte que la « réussite » entrait en conflit avec le mode de vie qu’elles recherchaient, tandis que d’autres travailleurs sont davantage prêts à sacrifier une part de leur vie personnelle pour demeurer alignés sur le cheminement de carrière qu’ils s’étaient tracé.

  5. Quels sont mes buts?How to Choose a Career 4

    Voilà une question beaucoup plus personnelle qu’il n’y paraît, et elle est intimement liée à l’équilibre travail-vie privée. Dans son blogue auHarvard Business Review, Heidi Grant Halvorson distingue deux types de travailleurs : ceux qui cherchent principalement à être promus (en quête perpétuelle de gains) et ceux qui privilégient la prévention (le maintien de leurs acquis). Demandez-vous ce qui vous motive le plus. L’avancement ou la sécurité? Donner des directives ou offrir un soutien? Chaque côté de la médaille est admirable, mais vous seul pouvez savoir de quel côté vous vous situez.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :