Aller au contenu principal

L’art de l’entrevue téléphonique

L’entrevue téléphonique est une étape cruciale du processus de recrutement, à savoir celle où vous vous faites une première idée du candidat ou de la candidate comme étant peut-être la personne parfaite pour l’emploi. Et bien que vous ayez la tentation de lui confier immédiatement le poste, une entrevue téléphonique vous permet de vous assurer de sa compétence, de sa disponibilité et de sa franchise, tout en gardant une certaine distance. Cette étape vous fait économiser du temps, ainsi qu’aux candidats. En fait, c’est un geste de courtoisie envers les candidats qui, autrement, doivent subir le stress d’inventer des excuses auprès de leur employeur actuel, faire des recherches sur votre entreprise, se creuser la tête pour leur tenue vestimentaire et se tenir sur leurs gardes afin de maîtriser leur langage non verbal en prévision d’une entrevue en personne. De plus, il est fort possible que vous entreteniez quelques incertitudes à propos d’une trop grande quantité de candidats encore en lice. Une entrevue téléphonique vous permet alors d’épurer davantage le nombre de postulants.

Comme pour n’importe quelle entrevue d’emploi, on croit généralement que lors d’une entrevue téléphonique, la tension est du côté du candidat, et non de l’employeur – et le fait que tout se passe au téléphone semble indiquer que les deux parties peuvent respirer plus librement que d’habitude. Mais en réalité, une entrevue téléphonique, comme toute entrevue d’emploi, est une voie à double sens dont chacun – que ce soit un employeur formidable ou un candidat exceptionnel – peut être évincé. L’employeur doit être bien préparé, diligent, alerte et organisé lorsqu’il procède à une entrevue téléphonique, en plus de faire preuve de prudence dans ses propos et ses réactions. Voici quelques conseils pratiques pour vous assurer chaque fois de mener une entrevue téléphonique impeccable.

  • Préparez une liste de contrôle.

    Dressez une liste de tout ce que vous voulez savoir sur le candidat qui ne figure pas sur son curriculum vitæ, y compris les points que vous désirez approfondir, vérifier ou confirmer. Élaborez des questions autour de chacun de ces éléments et pointez-les pendant votre conversation afin de ne pas dévier de votre plan par une distraction quelconque et de ne pas perdre le fil de votre pensée, ce qui pourrait mal paraître aux yeux du candidat.

  • Gardez le curriculum vitæ devant vous.

    Ne vous fiez pas uniquement à votre mémoire, même si elle est excellente; mieux vaut garder le curriculum vitæ du candidat devant vos yeux. Si vous soulevez un point au téléphone qui ne figure pas sur le curriculum vitæ du candidat, et que ce dernier vous corrige, vous ne lancez pas le bon message, sans compter que cet impair amènera le candidat à se poser certaines questions telles que : Pourquoi est-il si désorganisé? Pense-t-il parler au candidat qu’il recherche – et ce n’est pas moi? Pour ce qui est de faire bonne impression, on a déjà vu mieux!

  • Posez des questions qui ont fait leurs preuves lors d’une entrevue téléphonique.

    Bien que vos questions seront forcément adaptées au contexte et à vos besoins, il en existe quelques-unes que vous devriez absolument poser pour vous assurer que votre interlocuteur vaut la peine d’être convoqué à votre bureau pour une entrevue. Parmi ces questions incontournables, il y a celles-ci :

    • Quel est le salaire minimum que vous êtes prêt à accepter pour laisser votre emploi actuel?
    • Pourquoi désirez-vous laisser votre poste actuel / Pourquoi avez-vous quitté votre emploi?
    • Quand seriez-vous prêt à commencer à travailler si nous vous offrons le poste?
    • Qu’est-ce que vous aimez de ce poste et de l’entreprise?
    • Quelle est/était la culture de l’entreprise où vous êtes actuellement/pour laquelle vous avez travaillé récemment?
    • Prendrez-vous prochainement des vacances ou y a-t-il d’autres circonstances qui retarderaient votre entrée en fonction?

    En plus de ces questions, il est important de demander aux candidats de résumer brièvement leur expérience professionnelle, y compris leurs tâches, les profils des postes occupés et leur scolarité. Selon la rapidité, l’aisance et la précision avec lesquelles le candidat répondra à ces questions, vous aurez une bonne idée quant à la véracité de l’information fournie dans son curriculum vitæ. Mais assurez-vous d’avoir le CV devant vous pour bien suivre (voir plus haut).

  • Laissez-lui poser des questions à son tour.

    Rappelez-vous qu’il n’est pas question que de vous. Pendant que vous essayez de voir si le candidat se fondrait bien à votre entreprise, celui-ci essaie de voir si votre entreprise convient à son profil et à ses attentes. Par ailleurs, permettre aux candidats de poser des questions peut se révéler très utile pour savoir à quel point ils sont intéressés par l’emploi et pour vérifier s’ils ont été attentifs à vos propos.

  • Rappel : les téléphones intelligents ne sont pas si intelligents que ça.

    Peu importe votre fournisseur de service, les téléphones cellulaires ont en général des signaux moins fiables que les lignes terrestres. Rien de plus embêtant pour les deux parties que de perdre la communication en raison d’une faiblesse du réseau et de devoir rappeler le candidat – alors que celui-ci peut être en train de vous rappeler au même moment. De plus, si vous vous déplacez avec votre portable, toutes sortes de bruits de fond peuvent constituer une source de distraction, allant d’une rafale de vent au brouhaha d’une aire de restauration. Et même si vous vous enfermez dans un bureau pour être tranquille, il serait plus intelligent d’utiliser le bon vieux téléphone « stupide » avec fil.

  • Soyez bref et concis.

    La durée d’une entrevue téléphonique varie selon vos besoins précis, mais une telle opération devrait normalement se faire en une demi-heure. Certains gestionnaires recruteurs et agents de recrutement suivent la règle du 5-20-5, c’est-à-dire qu’ils passent les cinq premières minutes à présenter l’emploi et l’entreprise au candidat, les vingt suivantes à lui poser des questions, et les cinq dernières minutes à répondre aux questions du candidat. Pour conclure, à la toute fin de l’entrevue, laissez savoir au candidat quelles seront les prochaines étapes. Par exemple, combien de temps prendront les entrevues avec d’autres candidats et la date à laquelle il peut s’attendre à avoir des nouvelles si sa candidature est retenue. De cette façon, vous ne risquez pas d’être bombardé de demandes de suivi par le candidat, et ce dernier ne sera pas tenu dans l’ignorance.

Aucun commentaire pour le moment

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :