Aller au contenu principal

Rapport sur l’employabilité – avril 2014

Employment FR_APRL’emploi a diminué de 29 000 en avril, et le taux de chômage s’est maintenu à 6,9 % à la suite d’une légère baisse du nombre de personnes actives sur le marché du travail. Globalement, il y a eu peu de croissance de l’emploi au Canada depuis août 2013.

Par rapport à avril 2013, le nombre de personnes en emploi a augmenté de 0,8 % ou de 149 000, et la hausse s’est répartie également entre le travail à temps plein et à temps partiel.

En avril, l’emploi a baissé au Québec, au Nouveau-Brunswick, à Terre-Neuve-et-Labrador et à l’Île-du-Prince-Édouard, alors qu’il a progressé en Saskatchewan.

Le nombre de personnes en emploi a diminué parmi les femmes âgées de 25 à 54 ans et les jeunes de 15 à 24 ans, tandis qu’il a augmenté chez les femmes de 55 ans et plus.

En avril, il y avait moins de personnes travaillant dans les services d’hébergement et de restauration ainsi que dans le secteur de la finance, des assurances, de l’immobilier et de la location. Parallèlement, il y en avait plus dans les services aux entreprises, les services relatifs aux bâtiments et les autres services de soutien.

Le nombre d’heures travaillées a diminué de 1,1 % par rapport à avril 2013 en raison d’une baisse survenue en avril 2014, le Vendredi saint étant tombé dans la semaine de référence de l’enquête et un certain nombre de travailleurs ayant pris des jours de congé supplémentaires cette semaine-là.

Taux de chômage

Unemployment FR_APRD’avril 2013 à avril 2014, le taux d’activité a diminué, passant de 66,5 % à 66,1 %, principalement en raison d’une baisse d’activité dans la population des 25 à 54 ans, le groupe le plus susceptible d’être actif sur le marché du travail.

Ajusté selon les concepts américains, le taux de chômage au Canada s’est établi à 6,0 % en avril, en baisse de 0,2 point de pourcentage par rapport à 12 mois plus tôt. Aux États-Unis, le taux a diminué de 1,2 point de pourcentage au cours de la même période pour se fixer à 6,3 %.

L’emploi baisse au Québec et dans la plupart des provinces de l’Atlantique

Le nombre de personnes en emploi au Québec a diminué de 32 000 en avril. Malgré cette baisse, le taux de chômage s’est maintenu à 7,6 %, moins de personnes ayant été actives sur le marché du travail. Par rapport à 12 mois plus tôt, l’emploi dans cette province était pratiquement inchangé.

En avril, l’emploi a diminué de 5 400 au Nouveau-Brunswick, et le taux de chômage a augmenté de 0,8 point de pourcentage pour atteindre 10,5 %. Par rapport à 12 mois plus tôt, l’emploi a peu varié dans la province.

À Terre-Neuve-et-Labrador, l’emploi a baissé de 3 300 en avril, et le taux de chômage s’est établi à 12,1 %. Comparativement à 12 mois plus tôt, l’emploi dans cette province était presque inchangé.

Le nombre de personnes en emploi a régressé de 1 200 à l’Île-du-Prince-Édouard, et le taux de chômage était de 11,7 %. Par rapport à 12 mois plus tôt, l’emploi dans cette province s’est contracté de 2 100 (-2,8 %).

La Saskatchewan a enregistré une hausse de 3 000 du nombre de personnes en emploi en avril. Comme il y avait aussi moins de personnes à la recherche de travail, le taux de chômage a diminué de 1,1 point de pourcentage pour atteindre 3,4 %. Il s’agit du taux le plus bas enregistré dans cette province depuis que des données comparables sont disponibles, c’est-à-dire depuis 1976. Par rapport à 12 mois plus tôt, l’emploi en Saskatchewan a progressé de 8 300 (+1,5 %).

En Ontario, l’emploi a connu peu de variation en avril, et le taux de chômage s’est établi à 7,4 %. Par rapport à 12 mois plus tôt, l’emploi dans la province a augmenté de 74 000 (+1,1 %), et la majeure partie de cette progression a eu lieu au début de la période.

Moins de femmes de 25 à 54 ans et moins de jeunes en emploi

En avril, le nombre de femmes de 25 à 54 ans occupant un emploi a diminué de 29 000, ce qui a ramené l’emploi pour ce groupe à peu près au niveau observé en avril 2013. Pour ce qui est des hommes de ce groupe d’âge, ils ont connu peu de variation de l’emploi en avril par rapport au mois précédent et à un an plus tôt.

Chez les jeunes âgés de 15 à 24 ans, l’emploi a reculé de 27 000 en avril, mais le taux de chômage n’a pas beaucoup changé, se fixant à 13,4 % en raison d’une baisse du nombre de jeunes actifs sur le marché du travail. Par rapport à 12 mois plus tôt, l’emploi des jeunes a peu varié.

L’emploi a progressé de 29 000 chez les personnes âgées de 55 ans et plus, principalement chez les femmes. Par rapport à avril 2013, l’emploi dans ce groupe d’âge a augmenté de 139 000 (+4,2 %). Cette hausse est largement attribuable à une croissance de 3,3 % de la population de ce groupe d’âge.

Perspective sectorielle

En avril, il y avait 32 000 personnes de moins travaillant dans les services d’hébergement et de restauration, ce qui a ramené l’emploi dans ce secteur à un niveau semblable à celui enregistré 12 mois plus tôt.

L’emploi dans le secteur de la finance, des assurances, de l’immobilier et de la location a diminué de 19 000 en avril. Ce secteur a connu peu de variation de l’emploi par rapport à 12 mois plus tôt.

Dans les services aux entreprises, les services relatifs aux bâtiments et les autres services de soutien, l’emploi a augmenté pour le deuxième mois d’affilée, en hausse de 26 000 en avril, ce qui a porté la croissance sur 12 mois à 38 000 (+5,5 %) dans ce secteur.

En avril, le nombre d’employés a diminué de 46 000. Par rapport à 12 mois plus tôt, le nombre d’employés du secteur privé a augmenté de 1,7 %, alors que celui des employés du secteur public a légèrement baissé. Le nombre de travailleurs autonomes a peu varié au cours de cette période.

Comparaison entre le Canada et les États-Unis

Par rapport à 12 mois plus tôt, le taux d’activité (ajusté selon les concepts américains) a diminué tant au Canada qu’aux États-Unis. Au Canada, le taux d’activité a baissé de 0,4 point de pourcentage pour s’établir à 66,1 % et, aux États-Unis, il a diminué de 0,6 point de pourcentage pour se fixer à 62,8 %.

Le taux de chômage au Canada (ajusté selon les concepts américains) a diminué de 0,2 point de pourcentage par rapport à 12 mois plus tôt, se chiffrant à 6,0 % en avril. Aux États-Unis, le taux a diminué de 1,2 point de pourcentage au cours de la même période pour atteindre 6,3 %. La baisse du taux de chômage aux États-Unis est attribuable à la diminution du taux d’activité, ce qui est également le cas au Canada, mais dans une moindre mesure.

Au cours des 12 mois ayant pris fin en avril, le taux d’emploi au Canada (ajusté selon les concepts américains) a baissé de 0,3 point de pourcentage pour s’établir à 62,1 %. Par contre, aux États-Unis, le taux d’emploi a augmenté de 0,3 point de pourcentage au cours de la même période pour atteindre 58,9 %.

Source: Statistique Canada

Aucun commentaire pour le moment

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :