Aller au contenu principal

Win4Youth 2014 – mise à jour d’avril

Blogue de l’ambassadrice Win4Youth Jackie Burrows

Le point sur mon entraînement d’avril

Ma préparation avant le camp d’entraînement d’Hasselt, en Belgique, se déroule bien. Il ne reste que deux semaines avant le grand jour et j’ai vraiment hâte de bénéficier des conseils d’experts et de mettre littéralement mes capacités à l’épreuve.

Jusqu’à présent, je me suis entraînée trois fois par semaine. J’ai principalement fait des cours de cardiovélo (ouf!) ainsi qu’un peu de vélo stationnaire. Ce n’est pas vraiment la même chose que de rouler à l’extérieur, mais cela m’a permis d’augmenter mon endurance et la force de mes jambes.

Jackie BurrowsEt hourra, un temps plus clément a enfin fait son arrivée cette semaine; j’ai donc pu faire ma première sortie extérieure. J’ai évidemment choisi la journée la plus venteuse et je n’ai toujours pas trouvé un bon trajet, mais c’était très agréable! Je roulais à un bon rythme quand j’ai croisé une magnifique plaque de glace noire ainsi qu’un sentier inondé. Mais ne vous inquiétez pas! J’ai réussi à regagner la route, avec les autobus et les voitures… bien plus sécuritaire (je plaisante, Jason). Je dois dire que ce fut très plaisant et que ma sortie d’une heure m’a paru bien plus courte que mes séances d’entraînement intérieures.

Cette semaine, j’ai visité une boutique de cyclisme pour me procurer un meilleur casque, ainsi que des chaussures et des pédales de qualité supérieure. C’est du sérieux! Le week-end prochain, je prévois faire du hors-route pour essayer mon nouvel équipement. Vous savez, on est attaché à ses pédales alors s’arrêter n’est pas vraiment une bonne option apparemment!

Eh bien, ceci est mon dernier blogue avant le 21 avril. Ce sera mon premier séjour en Europe et définitivement le trajet en avion le plus long que j’aurai effectué.

Souhaitez-moi bonne chance! J’espère passer avec succès le test médical du camp! On m’a dit qu’il était assez exigeant!

Avec l’arrivée du beau temps, j’espère que tous mes lecteurs auront bientôt la chance de participer à des activités de vélo!

Blogue de l’ambassadrice Win4Youth Estelle Millado

Estelle MilladoVoilà maintenant un mois que je sais que je suis une ambassadrice Win4Youth. Lorsque j’ai rédigé ma déclaration de motivation, je me suis demandé « Devrais-je commencer mon entraînement dès maintenant? Nooon… Je ne voudrais pas me porter malchance. En plus, mon emploi du temps est déjà rempli de tennis et course à pied. »  Eh oui! C’est ma vie. Le travail, le sport et mon chat. J Je voulais tellement représenter Adecco Canada que, dès que j’ai su que j’avais été sélectionnée, mon esprit a commencé à tourner (tout comme mes jambes). J’étais encore stupéfaite et étonnée quand j’ai écrit mon premier blogue. En réalité, je le suis toujours!

J’ai tout de suite su qu’il me faudrait doubler… non… tripler mes séances de cardiovélo pour réussir à oublier tous les engagements sportifs que je devrai sacrifier pour intégrer mon entraînement de vélo à mon horaire. Que ferais-je sans mon tennis? Du vélo, évidemment! Alors que je ne cessais de penser aux nombreuses séances de vélo auxquelles je devrais participer, j’ai fait ajuster mon vélo en fonction de mon entraînement. J’ai aussi réservé mon entraîneur (séances intérieures), commandé des cales en plus d’installer un porte-vélos pour mon très ancien, mais fiable vélo. J’étais prête!April Update - Bike - FR

En prévision du camp d’entraînement en Belgique, j’ai pensé qu’il était temps de commencer à pédaler et, au fur et à mesure que l’excitation me gagnait, j’ai communiqué avec d’autres ambassadeurs, actuels et anciens, pour me motiver davantage, comparer nos stratégies d’entraînement, obtenir le plus de conseils possible et nous donner un soutien mutuel. À ce moment-là, mon enthousiasme a atteint un niveau incroyable et mes conversations étaient si informatives que j’étais des plus confuses! Est-ce que je m’entraîne trop ou pas assez?

J’ai donc décidé d’y aller à fond!

April Update - Calendar - FRLes trois premières semaines furent difficiles. Je m’entraînais de trois à quatre heures par séance, six fois par semaine! Mais maintenant, chaque semaine d’entraînement apporte son lot de réalisation et de satisfaction, même si mon horaire varie constamment. Cette semaine, je m’entraînerai du lundi au dimanche, m’offrirai une journée de repos, puis reprendrai mes séances d’entraînement quotidiennes jusqu’au jeudi suivant. Si je participais à ce programme en tant qu’employée Adecco, je devrais signer une entente pour heures supplémentaires ainsi qu’un formulaire de semaine de travail non courante – J’ai encore de la difficulté à assimiler l’expression « avec modération ». J’ose espérer que la séance d’entraînement initiale, en Belgique, m’aidera à équilibrer mes circuits de manière stratégique et à adapter mon entraînement à mes capacités et à mon endurance. D’ici là, j’ai pris temporairement congé de mon tennis pour me consacrer à mon vélo et à mon entraînement musculaire. Je participe à deux ou trois séances de cardiovélo en plus de faire un entraînement en parcours. J’ai effectué ma première sortie extérieure le week-end dernier… Il faisait 12 degrés Celsius! La vie est belle!

Cette semaine, le siège social d’Adecco a lancé un défi par service pour savoir quelle équipe gagnerait le droit de se vanter d’avoir avalé le plus de kilomètres sur vélo stationnaire – Le but ultime de l’activité consiste à accroître le kilométrage effectué dans le cadre de la campagne Win4Youth de cette année. Bien que j’étais réticente à participer… (Ha! Ha! Ha!), « une personne » a proposé un horaire où l’équipe des Ventes nationales serait sur le vélo TOUTE LA JOURNÉE pour accumuler quelque 8 h 20 min et 164 kilomètres par jour! Devinez quelle équipe a gagné! J Je crois que mon engouement pour le vélo a déteint sur mes collègues.

En ce début de printemps, je vous souhaite de belles randonnées!

À propos de Win4Youth

Membre du Groupe Adecco international, Adecco Canada participe chaque année à Win4Youth , une initiative de sport organisée par Adecco à l’échelle mondiale pour amasser des fonds au nom de fondations pour la jeunesse partout dans le monde. Grâce à cette initiative, les employés, les employés temporaires et les clients d’Adecco à l’échelle internationale jumellent leurs efforts pour cumuler les kilomètres et atteindre (voire dépasser) la cible annuelle établie par Adecco S.A. Si nous l’atteignons, le Groupe Adecco fera un don aux fondations sélectionnées pour l’année visée. Depuis son lancement en 2010, le programme est devenu un élément important de notre culture d’entreprise, car il incarne deux de nos valeurs fondamentales – l’éthique et l’esprit d’équipe – tout en faisant la promotion d’un mode de vie actif.

Aucun commentaire pour le moment

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :