Aller au contenu principal

Les emplois en demande en 2014

Il y a à peine quelques mois, nous avions abordé les désignations professionnelles les plus utiles au Canada. À l’aube de l’année 2014, le portrait est resté à peu près le même que l’an dernier pour ce qui est des emplois en demande en raison de facteurs économiques et démographiques persistants. Par exemple, la population du Canada, comme celle de nombreux autres pays occidentaux, compte un grand nombre de baby-boomers qui nécessiteront dans les prochaines années de plus en plus de services médicaux et gériatriques, sans compter un besoin accru pour la gestion de leurs finances et des conseils en cette matière. De la même manière, notre dépendance envers une technologie de plus en plus évoluée laisse présager une kyrielle d’emplois dans le domaine des TI. Par ailleurs, les investissements soutenus du Canada dans le secteur de l’énergie favorisent grandement l’emploi constant de travailleurs dans des métiers spécialisés et d’ingénieurs – une très forte demande pour divers types d’ingénieurs se manifeste d’ailleurs aux quatre coins du pays, et pas seulement chez les sociétés énergétiques de la région de l’Ouest, comme on serait porté à le croire.

Voici donc quelques-uns des types de poste en forte demande dans les secteurs les plus florissants du Canada.

Santé

Les dépenses prévues en soins de santé dépasseront les 30 milliards de dollars cette année – un record sans précédent. C’est donc sans surprise que les professions dans ce secteur d’activité généreront une forte demande en 2014, notamment pour les postes suivants :

  • Aides aux soins à domicile
  • Médecins
  • Physiothérapeutes
  • Infirmières autorisées
  • Diététistes
  • Technologues médicaux
  • Pharmaciens
  • Dentistes et aides-dentistes

Génie et techniques

Tous les ingénieurs, y compris les ingénieurs mécaniciens, chimistes, informaticiens, électriciens, civils et en logiciel, continueront d’être très recherchés. Les ingénieurs en logiciel seront particulièrement sollicités en Colombie-Britannique, en Ontario et au Québec. En fait, bien des gens croient que les ingénieurs sont surtout en demande dans l’Ouest canadien, là où le secteur énergétique est en pleine ébullition. Pourtant, une multitude d’emplois attendent les ingénieurs mécaniciens, électriciens et informaticiens dans la région de Toronto. Pour les ingénieurs en aérospatiale, Montréal demeure une véritable plaque tournante.

Outre le secteur de l’ingénierie, les opérateurs de machinerie lourde, les soudeurs et les électriciens font partie des travailleurs spécialisés qui seront les plus recherchés.

TI

Selon la firme de recherche Wanted Analytics, établie à Québec, environ 40 % des emplois les plus courants en TI au Canada sont liés au dépannage informatique. Ces postes, allant des techniciens aux analystes, consistent à offrir aux utilisateurs le soutien technique dont ils ont besoin pour effectuer leur travail. Les développeurs, notamment ceux spécialisés en Java, PHP et UX UI, de même que les développeurs d’applications mobiles, font aussi l’objet d’une forte demande. Parmi les postes très en demande en TI, figurent également les chefs de projet, les administrateurs de réseau, les gestionnaires de base de données, les directeurs de produits logiciels et les gestionnaires de programmes.

Finance

D’après l’un des sites d’emploi les plus importants du Canada, la croissance dans le secteur de la finance n’a connu qu’une hausse de 3 % entre 2012 à 2013, mais il semblerait que les conseillers financiers en particulier feront mentir cette tendance plutôt stagnante. Tout comme dans le cas des travailleurs de la santé, il y aura un bond appréciable dans la demande de conseillers financiers chez la population vieillissante des baby-boomers, qui seront nombreux à prendre leur retraite et qui auront besoin d’aide pour mettre de l’ordre dans leurs finances et compenser leur baisse de revenu. En fait, les défis financiers posés par cette génération de baby-boomers se multiplient partout en Amérique du Nord, si bien que les conseillers financiers maîtrisant les systèmes financiers tant canadien qu’américain deviennent des personnes-ressources très recherchées pour les gens ayant accumulé des biens des deux côtés de la frontière, afin de les aider à mener à bien une planification fiscale et successorale des plus efficaces.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :