Aller au contenu principal

Win4Youth – Cheminez avec nos ambassadrices

Chaque année Adecco Canada, membre du Groupe international Adecco, participe à l’initiative Win4Youth, une initiative sportive mondiale organisée par Adecco dans le but de récolter des fonds pour diverses fondations pour la jeunesse à travers le monde. Après la course en 2010, le cyclisme en 2011 et des activités de triathlon en 2012, le programme Win4Youth 2013 concentre ses efforts sur l’accumulation de 500 000 km de course ou de marche. Tous les employés Adecco et leurs clients de plus de 60 pays sont invités à participer en groupe de trois à diverses activités locales et internationales. Pour chaque km amassé, le groupe Adecco s’engage à contribuer monétairement aux organismes pour la jeunesse choisis. Depuis la création du programme, Adecco a amassé près de 920 000 $ et a contribué l’année passée à hauteur de 360 000 $ pour quatre initiatives de jeunesse mondiales.

En préparation pour l’évènement culminant 2013, le marathon d’Athènes en Grèce, Suzanne Tremblay et Susan Brown, deux collègues Adecco canadiennes, nous font part de leur cheminement et leurs expériences en tant qu’ambassadrices Win4Youth pour Adecco Canada. Voici leurs derniers articles et vous pouvez lire leurs articles précédents ici.

Cette fois, ce sera différent

Susan Brownpar Susan Brown
« Si vous faites toujours la même chose de la même façon, vous obtiendrez toujours les mêmes résultats… »

J’ai entendu quelqu’un prononcer ces paroles l’autre jour et je me suis dit : « Wow, c’est tellement vrai! » Au cours des 9 dernières années, j’ai toujours suivi le même patron d’entraînement pour mes courses : kilométrage progressif, pointes de vitesse, parcours en montée, toujours hyper concentrée sur les éléments cruciaux que sont, pour moi, le rythme ou la vitesse. Si vous êtes un de mes lecteurs fidèles, vous vous rappelez peut-être que dans mon 3e blog, nos entraîneurs en Belgique nous avaient dit que cette fois-ci, ce serait différent : « Vous ne penserez pas à votre rythme ou à votre vitesse… Vous ne courrez pas plus de trois heures pendant l’entraînement… Vous ne devriez pas accorder d’importance à la distance que vous parcourez. » En effet, je ne fais assurément PAS ce que j’ai toujours fait pour ma préparation au marathon d’Athènes, et voici les bienfaits que je retire de cette expérience…

Liberté. Autrefois, j’étais l’esclave de mon appareil Garmin, vérifiant constamment si je maintenais mon rythme, ajustant ma foulée dans toutes mes courses préparatoires afin de demeurer alignée sur mon objectif et comparant toujours mon temps par rapport à la distance. Aujourd’hui, je porte toujours mon Garmin mais le consulte beaucoup moins souvent, et seulement pour vérifier ma fréquence cardiaque. À vrai dire, je pourrais simplement vous la donner d’après la façon dont je me sens et je tomberais probablement pile, à 2 ou 3 pulsations près. Je prends davantage le temps de contempler le paysage (et les sentiers de Calgary valent amplement le coup d’œil, croyez-moi!), je découvre de nouveaux parcours, j’apprécie mon environnement ainsi que les gens qui m’accompagnent (quand il y en a)…

Confiance. Mon neveu est venu me voir cet été et il m’a encouragé lors d’une séance particulièrement éprouvante sur le tapis roulant. J’ai dû l’impressionner car il m’a demandé si je croyais pouvoir gagner la course à Athènes! Ha, ha, ha! J’ai tellement ri que j’ai failli tomber en bas de l’appareil! Quand je lui ai expliqué que des coureurs professionnels, y compris des Olympiens, allaient participer à la course, il m’a dit (qu’il est mignon!) : « Mais, tu n’es pas une professionnelle? » De toutes façons, je ne le suis peut-être pas, mais je me considère maintenant – après 9 longues années – comme une « coureuse »!

Accomplissements. Dans une autre vie, MTP représentait plutôt une pizza « mozzarella, tomates, pepperoni »… miam! Mais aujourd’hui, dans mon univers de coureuse, MTP signifie « meilleur temps personnel »… une sensation bien plus délicieuse! Pendant l’été, j’ai amélioré mes records personnels sur 5, 10 et 21,1 km (le demi-marathon). Bravo moi!!! Et je ne parle pas uniquement de cette saison ou de mon groupe d’âge, mais de mes meilleurs temps À VIE pour ces distances! Il ne m’en reste donc qu’une seule à améliorer cette année : le marathon (42,2 km) – le 10 novembre à 9 h du matin, je vais donner mon 110 %!

Reconnaissance. Toutefois, je n’aurais rien pu accomplir sans Adecco, le programme Win4Youth et VOTRE incroyable soutien! Je suis tellement fière des réalisations que nous avons faites ensemble jusqu’ici cette année – dépassant nettement notre objectif national de 7 500 km (nous en sommes à 9 440 km et ça continue!), se relayant les uns et les autres pour le plaisir, et faisant la promotion de la santé et de la condition physique tout en valorisant notre valeur fondamentale d’esprit d’équipe – et tout ça, en garantissant que les activités W4Y viennent en aide aux plus démunis de notre société. Chaque fois que nous mettons un pied devant l’autre pour ce programme, des jeunes défavorisés gagnent en confiance, ce qui leur permet d’atteindre leurs buts et leur offre la liberté d’améliorer leur sort. Nous ne saurons peut-être jamais qui ils sont, mais je suis certaine que, tout comme moi, ils sont reconnaissants.

Votre humble blogueuse sera très fière de vous représenter à Athènes dans quelques semaines. J’ai hâte de voir où me mèneront tous ces mois d’efforts. Oui, cette fois, ce sera différent… ce sera tout simplement INCROYABLE!

C’est une question de nombre!

Suzanne Tremblaypar Suzanne Tremblay
Au jogging comme dans la vie, nous sommes entourés de nombres.

5 km; la première distance que l’on compte vraiment et qui, souvent, est un premier but pour un initié à la course (quelle belle distance!)

5; est le nombre de « snooze », que je dois faire avant de me lever le matin!

10 km; là on parle de lévitation ou presque. Oui, c’est l’effet de joie intense que procure le premier 10km complété, sans arrêt….on plane carrément!

10; est le nombre de tâches que je reporte au lendemain en moyenne. Procrastination? Non!!! Il ne faut pas oublier que j’en ai accompli au moins 200 ! C’est aussi LA date de novembre Le Jour « J ».

21.1km; hé oui, le fameux demi-marathon! J’attire votre attention, qu’il y a le mot « marathon » dans le nom de ce parcours….quand même! On ne rit plus!  Ce fut, il y a de cela plusieurs années, mon premier but « extrême » en terme de jogging. Non parce que je j’allais battre un record en temps, mais j’allais battre mon record personnel de distance. 4 demis plus, tard, je ne le trouve plus aussi « extrême », mais tout aussi gratifiant et plaisant à courir!

21; c’est le nombre de minutes que je prends le matin pour me préparer. N’en doutez point, le résultat en est quand même assez extra malgré le peu de temps investit! C’est ce que mon chum me dit en tout cas!

30 km; c’est la distance la plus longue que j’aurai couru avant mon marathon. Je me dit que suite à ce 30km de montée que le parcours de la ville de Marathon et de Athènes m’auront offert, ce sera de la p’tite bière pour les 12.2 km restant!

30; l’âge que je me sens  après une belle course! Attention, ne pas oublier que j’e ai 45, alors c’est plutôt bien un petit 30!

42.2 km : Ca c’est le chiffre du grand Jour! Le 10 novembre, j’aurai la fierté de l’avoir couru! Il représentera une étape de ma vie.

42; le nombre est l’entier qui précède 43 et qui suit 41. Ha ha ha! Il est difficile pour moi de relier à ce nombre « marathonien » une autre signification que cette fameuse épreuve!

un commentaire Poster un commentaire
  1. Bravo Suzanne ; tu peux être fière de toi.

    J'aime

    octobre 25, 2013

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :