Aller au contenu principal

Comment réussir grâce à une agence de placement

L’agence de placement : la voie du lancement de carrière

Il existe de nombreuses façons de démarrer sa carrière, et s’inscrire à une agence de placement fait également partie des options. Un recruteur peut vous donner l’occasion d’occuper un poste temporaire pouvant mener à un emploi permanent, à temps plein; vous pouvez également établir votre carrière en devenant employé de l’agence de placement elle-même, travaillant pour un éventail d’entreprises diverses et effectuant toute une gamme de tâches différentes, perfectionnant vos compétences et acquérant de nouvelles aptitudes qui ajouteront à votre valeur sur le marché.

Saisir les occasions qui se présentent

Certains travailleurs accordent malheureusement moins d’importance aux postes temporaires, soit parce qu’ils perçoivent automatiquement – et à tort – ce type de travail comme passager, soit parce qu’ils tiennent pour acquis que les recruteurs ont moins d’autorité que les responsables de l’embauche. Ils se trouvent donc à passer à côté de professions possiblement florissantes. De tels candidats ont tendance à arriver en retard ou mal préparés à leur entrevue avec l’agence, ou encore à se montrer arrogants ou trop décontractés. On note également des candidats qui, une fois embauchés, ne montrent aucun dévouement pour leur travail.

Lorsqu’une agence de placement communique avec vous, il est important que vous pensiez à traiter votre interlocuteur comme s’il s’agissait du responsable de l’embauche. N’oubliez pas que le recruteur est votre porte d’accès à la voie vous reliant à sa clientèle; il doit veiller à la réputation et à la qualité du service, ce qui veut dire qu’il sera aussi exigeant, sinon plus, qu’un responsable de l’embauche. Cette exigence professionnelle est la raison même pour laquelle une entreprise fait affaire avec une agence de placement.

Croissance de l’emploi selon les agences de placement

Connaître du succès avec une agence de placement repose bien sûr en grande partie sur le fait de se préparer adéquatement – que ce soit par de la formation ou par l’acceptation d’une mutation – à se rendre là où se trouvent les emplois. Au Canada, les secteurs florissants comprennent le secteur minier, le secteur bancaire et le secteur du service à la clientèle. Plus précisément, dans l’ouest du pays, le secteur des sables bitumineux demeure fort, comptant de nombreux postes en administration, en coordination de projet et en gestion de la chaîne d’approvisionnement en plus de postes de métiers spécialisés. Dans l’est du pays, on retrouve de nombreux postes au sein du gouvernement ainsi que des postes en télécommunications dans les secteurs de la vente, de la comptabilité, de l’administration et du montage. En Ontario, les organismes sans but lucratif sont à la recherche de personnel, comme c’est fréquemment le cas en période de reprise économique. On cherche aussi à embaucher des candidats certifiés, ayant par exemple le titre de professionnel en gestion de projet (PMP), de comptable en management accrédité (CMA) et de comptable général licencié (CGA), ou possédant une spécialité reconnue relative à la paie. Il est hautement souhaitable d’être doté de compétences précises en matière de logiciels, particulièrement au sujet de Microsoft Excel, mais il est aussi important de détenir une combinaison de compétences de domaines qui ne sont pas couramment interreliés, comme les TI et le marketing.

En outre, bien que certains postes soient décrits comme temporaires ou contractuels, il ne faut pas oublier que les employeurs qui ont recours aux agences de placement cherchent tout de même des employés qui voudront travailler longtemps pour l’entreprise. Voilà une belle illustration de l’ironie de la chose : certains candidats voient les postes offerts par les agences de placement comme passagers, tandis que les employeurs qui offrent ces postes ont certaines appréhensions relativement aux employés passagers. En réalité, la transition d’employé temporaire à employé permanent est chose courante. Le fait qu’elle n’ait pas lieu lors d’un mandat n’exclut pas la possibilité qu’elle se produise au mandat suivant. Si vous faites bonne impression auprès d’un recruteur en faisant de votre mieux tant lors de votre entrevue que lors de votre mandat, vous en serez récompensé par de nouvelles occasions de travail et de nouvelles chances de propulser votre carrière.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :