Aller au contenu principal

Comment accepter un nouvel emploi et présenter sa démission comme il se doit

Vous avez réussi! Vous avez décroché l’emploi de vos rêves, il ne vous reste plus qu’à accepter l’offre et annoncer la nouvelle à votre employeur actuel. Cela semble être ce qu’il y a de plus simple à faire, et pourtant si on néglige l’une de ces étapes, les conséquences peuvent être plus que regrettables. Voici quelques conseils pour réussir votre transition vers un nouvel emploi suite à une offre.

Recevoir une offre d’emploi

  • Veillez à recevoir votre offre par écrit.
  • Si vous détectez un quelconque signe alarmant, n’hésitez pas à dire : « Je vous remercie, je suis très intéressé à rejoindre à votre entreprise, mais un certain détail me préoccupe. »
  • N’ayez pas peur de décliner l’offre si de toute évidence quelque chose n’est pas clair.

Négocier un salaire et des avantages sociaux

  • Ayez des attentes réalistes; gardez à l’esprit que la plupart des entreprises présentent des offres justes et aux normes.
  • L’argent n’est pas la réponse à tout : une bonne équipe et un environnement dynamique peuvent faire toute la différence.
  • Restez flexible : la rémunération est composée du salaire mais également des avantages sociaux, des primes et autres avantages indirects.

Quitter son poste actuel

  • Présenter une lettre de démission est une excellente façon d’officialiser votre départ tout en évitant les situations embarrassantes.
  • Donnez un préavis suffisant (généralement deux semaines, mais n’hésitez pas à demander de partir plus tôt si nécessaire).
  • Prenez note qu’il est souvent préférable de refuser une contre-proposition.

10 raisons de refuser une contre-proposition

  1. Il n’est pas normal d’avoir à annoncer son départ pour être soudainement rémunéré à sa juste valeur.
  2. Votre employeur doit respecter des lignes directrices claires en matière de rémunération et de salaire, il est donc suspect qu’il puisse subitement vous offrir une augmentation.
  3. Votre entreprise pourrait embaucher une nouvelle personne à un salaire moins élevé et vous demander de la former avant de vous libérer de vos fonctions.
  4. Votre loyauté sera sans cesse remise en question par la suite car vous aurez exprimé votre insatisfaction.
  5. Ce manque de loyauté pourrait affecter vos chances d’obtenir une promotion.
  6. En période de crise, vous serez probablement en tête de la liste des compressions.
  7. Il est fort probable que la raison qui aura motivé votre décision soit toujours présente.
  8. Les statistiques démontrent que les employés qui ont accepté une contre-proposition démissionnent dans les six mois ou sont congédiés durant l’année qui suit.
  9. L’entreprise qui vous a offert le nouvel emploi aura le sentiment d’avoir gaspillé ses ressources en voulant vous recruter et sera beaucoup moins encline à vous embaucher à l’avenir.
  10. Vos relations avec vos collègues pourraient ne jamais plus être les-mêmes.
Aucun commentaire pour le moment

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :