Aller au contenu principal

Série Recherche : Définition de vos valeurs professionnelles

Vous voulez un emploi qui reflète ce qui vous tient à cœur? Lisez notre dernier billet pour apprendre à définir vos valeurs professionnelles.

Lire la Suite

Travail flexible : le pour et le contre des différentes formules

Vous voulez rehausser la productivité de votre personnel? Le travail flexible est peut-être la solution. Découvrez comment il peut vous aider ici.

Lire la Suite

Conseils en leadership pour les professionnels de l’ingénierie

Sandi Hokansson, gagnante d’un prix « Top 100 des femmes les plus influentes » du WXN, cadre supérieure chevronnée et porte-parole de Great Place to Work, dirige aujourd’hui l’entreprise de coaching en leadership SOUNDLEADERSHIP.

Au fil des promotions, les professionnels de l’ingénierie comme vous sont souvent amenés à superviser de plus en plus d’employés, mais sans avoir l’impression d’être doués pour le leadership. Vous savez que vous avez les grandes forces d’un bon ingénieur : curiosité, créativité appliquée, compétences mathématiques, compétences mécaniques, travail d’équipe et capacité de résolution de problèmes. Mais sur les plans de la communication interpersonnelle, de l’intelligence sociale et émotionnelle, et de la capacité à motiver les employés, vous manquez peut-être d’assurance. Vous apportez déjà à l’équipe vos connaissances et votre expertise et aimeriez en faire plus. Mais comment?

Comme première étape, vous devez connaître les principales attentes des employés envers leurs supérieurs. En y répondant, vous serez bien placé pour apporter davantage à votre équipe et vous imposer comme leader.

Les employés s’attendent à quatre grandes choses qui ne devraient surprendre personne. Ils veulent :

  • être informés;
  • être consultés et pouvoir s’exprimer;
  • être félicités quand ils le méritent;
  • avoir des occasions de croissance et d’apprentissage.

Comment mieux répondre à ces attentes

  • Communiquez régulièrement avec votre équipe : tenez les employés au courant, ne serait-ce que pour leur dire qu’il n’y a rien de neuf.
  • Créez des canaux de communication officiels et informels pour inciter les employés à s’exprimer. Vous pouvez entre autres établir clairement qui est responsable de quoi et qui sera consulté à quel sujet; l’important, c’est d’offrir aux employés un maximum de tribunes sur les dossiers qui les concernent.
  • Félicitez régulièrement les personnes et les équipes pour leur travail. Laissez-vous guider par votre enthousiasme et votre créativité – amusez-vous!
  • Créez un climat propice à l’épanouissement professionnel en confiant des mandats ambitieux. N’oubliez pas de parler de votre propre parcours comme professionnel et comme leader : vos anecdotes aideront vos employés à visualiser leur propre progression.

C’est vrai que les leaders ont beaucoup de pression de nos jours : on voudrait qu’ils soient toujours là pour tout le monde et joignables en tout temps. Heureusement, ce n’est ni réaliste ni nécessaire d’atteindre cet idéal. Ce que vous pouvez faire, par contre, c’est parfaire vos compétences de leadership et canaliser vos forces innées en vous engageant à répondre aux quatre grandes attentes des employés. Vous contribuerez ainsi à la motivation et au moral des troupes, et attirerez des talents en devenant le genre de leader que recherchent les employés. En deux temps, trois mouvements, vos employés verront une amélioration côté communication interpersonnelle et intelligence émotionnelle parce que vous faites de leurs attentes une priorité.

Pour en savoir plus sur les qualités des ingénieurs qui réussissent, lisez cet excellent article : https://interestingengineering.com/personality-traits-successful-engineers.

Pour en savoir plus sur ma vision du leadership, lisez ce billet : https://www.linkedin.com/pulse/listening-your-employees-key-building-great-place-work-hokansson.

Vous aimeriez être accompagné dans votre cheminement? Écrivez-moi à l’adresse sandi@soundleadership.ca.

BON SUCCÈS!

Sandi

 

 

 

Gestion de la diversité

À l’ère des progrès technologiques et de la mondialisation, l’employeur qui refuse de s’ouvrir à la diversité se prive d’excellents employés. Or la gestion d’une équipe diversifiée comporte son lot de défis. Lisez ces six conseils d’Adecco pour bien gérer la diversité dans le monde d’aujourd’hui.

La diversité en milieu de travail procure une multitude de bienfaits. Une équipe multigénérationnelle, par exemple, offre un riche bagage de connaissances pratiques et d’approches commerciales et technologiques variées, notamment pour les réseaux sociaux. Une équipe multiculturelle, quant à elle, favorise la compréhension et le respect des différences culturelles, chez les employés comme chez les clients et les partenaires. Globalement, une main-d’œuvre diversifiée apporte une pluralité de talents et de points de vue qui renforcent l’acuité décisionnelle et la compétitivité de votre organisation.

Vous vous demandez comment faire de la diversité un atout plutôt qu’un obstacle à la productivité? Lisez ces six conseils de gestion de la diversité.

1. Favoriser la communication ouverte

La communication est essentielle à une bonne gestion de la diversité. Ainsi, la direction doit toujours diffuser des messages clairs et concis, surtout en matière de politiques internes, de critères de promotion et de politiques antidiscrimination. Favorisez la transparence entre employés et gestionnaires, notamment en encourageant les employés à exprimer leurs craintes ou leurs malaises avant qu’un conflit n’éclate.

2. Clarifier les attentes dès le départ

Commencez par communiquer à tous les employés des attentes claires. En énonçant clairement les attributions et le rôle de chacun, vous contribuez à ce que tous sachent à quoi s’attendre et comprennent leurs responsabilités. Cela dit, vous devez rester attentif aux besoins de chacun et offrir tout accommodement nécessaire. Traiter ses employés équitablement, c’est tenir compte de leurs différences pour les aider à réussir.

3. Investir dans la formation

Au-delà de votre bonne volonté, investir dans une formation sur la diversité peut s’avérer souhaitable. Vos employés seront ainsi bien outillés pour respecter leurs différences et travailler en équipe, mieux collaborer et éviter les conflits. Bref, vous pourrez bâtir une équipe ouverte aux idées de chacun.

4. Gérer les conflits

Les conflits au travail sont inévitables. Réagissez promptement aux problèmes avant qu’ils ne s’enveniment, et gérez avec doigté les plaintes pour discrimination. Tentez de trouver rapidement une solution juste pour préserver la bonne entente entre collègues.

5. Consolidez l’esprit d’équipe par des activités

Rien de mieux qu’une belle activité pour tisser des liens entre employés. C’est une belle façon pour votre équipe d’apprendre à collaborer dans un cadre détendu et à mieux communiquer. En prenant le temps d’organiser des activités, vous égaierez le climat de travail tout en contribuant au maintien d’une saine diversité.

6. Célébrer la diversité

Cultivez un environnement propice à l’inclusivité en célébrant les différences de vos employés. Soulignez les fêtes culturelles et les journées thématiques (ex. : Journée internationale des femmes le 8 mars, Journée canadienne du multiculturalisme le 27 juin) et profitez-en pour parler à votre équipe de différentes valeurs, cultures et réalités. Célébrer la diversité, c’est favoriser l’inclusion au sein de votre organisation.

L’ouverture à la diversité peut vous aider à bâtir une équipe de rêve. Et nous sommes là pour vous guider. Communiquez sans tarder avec votre succursale Adecco!

 

Le blogue Lēad est une publication d’Adecco Canada. Embauchez l’équipe parfaite ou obtenez des conseils de recrutement de nos experts.

Survivre à vos trois premiers mois à un nouveau poste

Lorsque vous décrochez un emploi, la partie n’est qu’à moitié gagnée. Vous devez maintenant prouver à vos nouveaux patrons que vous êtes un atout pour leur organisation. Même si vos nouvelles tâches pourraient vous paraître intimidantes, ne laissez surtout pas la peur prendre le dessus. 

L’ouverture d’un nouveau chapitre dans une vie professionnelle suscite toujours des émotions contradictoires, allant de la joie pure d’avoir obtenu le poste, à l’anxiété qui peut accompagner l’arrivée dans votre vie de nouvelles responsabilités, de nouveaux collègues et de nouveaux patrons. Vous souhaitez réussir votre entrée? Nos quelques conseils vous aideront à survivre aux trois premiers mois et à vous épanouir dans vos nouvelles fonctions.

Faites une bonne première impression

Tâchez de faire bonne impression dès les premiers instants; trouvez le ton juste et montrez-vous ouvert et amical. S’il n’a pas été question du code vestimentaire en entrevue ou dans l’offre d’emploi, habillez-vous pour marquer des points. Optez pour une tenue professionnelle et affichez un sourire confiant! Gardez toutefois à l’esprit que de nombreuses entreprises offrent des milieux de travail sans parfum, alors évitez les produits aux fragrances envahissantes.

Présentez-vous

Prendre l’initiative de vous présenter peut avoir une grande influence sur la perception qu’auront de vous vos nouveaux collègues. Une brève présentation vous aidera à établir le contact avec eux dès la première journée et montrera que vous avez hâte de faire partie de l’équipe.

Posez des questions

On dit souvent qu’il n’y a pas de question stupide, mais chez Adecco nous croyons également qu’on ne pose jamais trop de questions. Ce faisant, vous vous assurez non seulement de faire votre travail comme il se doit du premier coup, mais vous montrez aussi votre volonté d’apprendre les politiques et procédures en vigueur dans votre nouvelle organisation. Mais n’oubliez pas d’écouter attentivement! Reposer deux fois la même question ou ne pas mettre en pratique ce qu’on vous a recommandé de faire pourrait donner une mauvaise impression à vos nouveaux collèges.

Impliquez-vous

Durant vos trois premiers mois en poste, vous pourriez avoir l’impression de ne pas faire partie de la structure sociale et de la culture d’entreprise. Ne vous découragez pas! Trouver sa place au niveau professionnel et social dans un nouveau milieu de travail ne se fait pas du jour au lendemain. Surmontez cet obstacle en vous impliquant. Offrez de vous joindre au comité de santé et sécurité, portez-vous volontaire pour aider à l’organisation d’activités sociales, ou allez tout simplement dîner avec vos collègues dans la salle des employés. Vos efforts ne passeront pas inaperçus.

Exprimez-vous

Ce n’est jamais facile de prendre la parole quand on vient tout juste d’arriver quelque part, mais il est essentiel de faire entendre votre voix au cours des trois premiers mois si vous voulez consolider votre avenir professionnel au sein de votre nouvelle organisation. Si vous exprimer de vive voix vous intimide, fixez-vous comme objectif d’envoyer une suggestion par courriel dans le premier mois. La rétroaction positive vous encouragera à faire valoir vos points de vue en personne, et ainsi montrer à votre nouvelle équipe ce que vous valez.

Prenez de bonnes habitudes

N’oubliez pas de toujours envisager votre nouvel emploi comme un nouveau départ. Voyez-le comme une occasion de devenir le meilleur professionnel qui soit. Profitez de ce changement dans votre vie pour prendre dès le début de bonnes habitudes de travail. Établissez un calendrier et une liste de tâches. Dressez la liste des compétences que vous souhaitez développer. Repérez les inefficacités personnelles et organisationnelles et élaborez des procédures pour augmenter la productivité.

N’oubliez pas qu’avec un peu d’efforts, ces trois premiers mois pourraient ouvrir la voie à une carrière formidable. Alors quand vous sentez l’angoisse monter, inspirez profondément, recentrez-vous et donnez-vous à fond.

Le blogue Lēad est une publication d’Adecco Canada. Trouvez et postulez votre emploi de rêve, ou obtenez des conseils de carrière de nos experts.

L’incidence de la santé et du bien-être sur la productivité

L’équation est simple : plus un employeur investit dans sa main-d’œuvre, plus celle-ci est productive et loyale. Pour optimiser la productivité, les organisations devraient donc mettre en place des initiatives qui favorisent la santé et le bien-être mental et physique de leurs employés.

Peu importe la taille de votre organisation, en mettant l’accent sur la santé et le bien-être, vous pouvez augmenter la productivité et réduire les absences. En plus, certains avantages sociaux peuvent attirer et fidéliser les meilleurs talents.

Voici donc des façons de favoriser le bien-être global de votre main-d’œuvre.

1. Mettre en place des programmes incitatifs

 Il a été démontré qu’une augmentation de l’activité physique entraînait l’amélioration du sommeil, la diminution du stress et une hausse de l’énergie. Des programmes incitatifs aideront vos employés à profiter de ces bienfaits. Envisagez de mettre en place un régime de remboursement des activités sportives ou des abonnements à un gym, voire de former une équipe sportive ou un groupe de course à l’échelle de l’entreprise. Ces mesures simples peuvent avoir des effets bénéfiques à court terme sur vos employés.

2. Encourager les congés

Les organisations offrent aux employés des congés pour leur donner une pause du stress quotidien associé à leur travail. Pourtant, 27 % des Canadiens se privent de vacances pendant une année ou plus, et 17 % disent que leur horaire de travail est trop chargé pour qu’ils puissent s’absenter. Encouragez vos employés à profiter pleinement du repos qui leur est accordé et offrez des solutions – comme la formation mutuelle – pour éviter qu’ils se sentent écrasés par leur charge de travail à leur retour.  Et quand ils partent en vacances, respectez leur volonté de déconnecter et de refaire le plein.

3. Accroître les prestations couvertes

Certains de vos employés ont peut-être une approche plus holistique de la médecine. Pour eux, vous avez donc intérêt à ajouter des prestations de médecine alternative à votre régime d’avantages sociaux. La couverture des prestations d’ostéopathie, de massothérapie et d’acuponcture peut grandement contribuer à leur bien-être mental et physique. Par ailleurs, le remboursement des services de nutritionniste et de diététiste et des articles d’abandon du tabagisme peut améliorer radicalement la santé de vos employés – et ainsi diminuer le coût du régime de soins de santé.

4. Offrir des ressources d’aide

Favoriser la santé mentale et physique des employés, c’est aussi leur donner accès à des ressources quand ils cherchent de l’aide. Les programmes d’aide aux employés proposent des ressources et du soutien aux personnes qui éprouvent des problèmes personnels – toxicomanie, conflits familiaux, stress, dépression ou anxiété. En fin de compte, ils aident les employés à retrouver la paix d’esprit et à ainsi donner leur pleine mesure au travail.

En somme, en mettant en place des programmes et des régimes d’avantages sociaux qui favorisent la santé et le bien-être des employés, vous créerez une culture plus saine et agréable, en plus d’accroître la productivité.

Pour en savoir plus sur la façon de tirer pleinement parti de votre investissement dans la santé et le bien-être, communiquez avec votre succursale Adecco sans tarder!

Le blogue Lēad est une publication d’Adecco Canada. Embauchez l’équipe parfaite ou obtenez des conseils de recrutement de nos experts.