Aller au contenu principal

Le taux de chômage au Canada

Le marché de l’emploi au Canada continue sur son impressionnante lancée. En 2017, le taux de chômage a atteint un plancher jamais vu depuis 40 ans. Et, forte d’une progression de l’emploi pour un 13e mois consécutif, l’année 2018 s’annonce prometteuse.

Aperçu

Le marché de l’emploi au Canada commence l’année en force, porté par les résultats solides des 12 derniers mois. À la fin de l’an dernier, le taux de chômage au pays a atteint un plancher jamais vu depuis 40 ans, l’économie ayant généré 423 000 nouveaux emplois en 2017, dont 394 000 à temps plein. Pour clore l’année, le taux de chômage a perdu 1,2 point de pourcentage, s’établissant à 5,7 % – un record depuis 1976, année où débute la compilation des données comparables. L’emploi global a augmenté de 2,3 %, soit la croissance la plus marquée des 15 dernières années.

Changements démographiques

Le taux d’emploi a connu une progression au sein de tous les groupes démographiques en 2017. Chez les 15 à 24 ans, cette croissance s’est chiffrée à 1,4 % (34 000 emplois), alors que la taille de ce groupe diminuait de 0,5 %. Résultat : une hausse du taux d’emploi, qui atteint 57,2 %. Le taux d’emploi des 25 à 54 ans a quant à lui augmenté de 1,6 %, grâce à l’ajout de 186 000 emplois.
Chez les 55 ans et plus, le taux d’emploi a augmenté de 5,3 % en 2017 – avec un total de 203 000 emplois –, excédant enfin le taux de croissance démographique du groupe. Ces travailleurs ont, pour la plupart, entre 55 et 64 ans.

Croissance provinciale

La hausse du taux d’emploi s’est poursuivie jusqu’en fin d’année. En décembre 2017, le Québec et l’Alberta ont connu les plus fortes hausses, tandis que la Nouvelle-Écosse, la Saskatchewan, le Nouveau-Brunswick et l’Île-du-Prince-Édouard ont également connu une progression. Au Québec, décembre marquait le troisième mois consécutif de croissance, avec un gain de 27 000. La province a terminé l’année avec un taux de chômage record de 4,9 %. L’Alberta, malgré une récente récession attribuable au pétrole, suivait le Québec de près; portée par une hausse de 26 000 emplois, en majeure partie à temps plein, l’Alberta a enregistré ses meilleurs résultats en la matière depuis 2014. Dans la foulée d’une hausse considérable en novembre de 44 000 [1] personnes en emploi , l’Ontario a connu une accalmie, tandis que décembre a été marqué par une progression dans les provinces suivantes :
• Nouvelle-Écosse (5 900);
• Saskatchewan (5 000);
• Nouveau-Brunswick (4 200);
• Île-du-Prince-Édouard (900).

Emploi par secteur

Le transport et l’entreposage ont connu la croissance la plus marquée du secteur des services, soit 6,3 %, avec 57 000 emplois. Ce secteur a également été stimulé par la finance, les assurances, l’immobilier et la location (+4,6 % ou 53 000), et les services professionnels, scientifiques et techniques (+3,8 % ou 53 000). Collectivement, le secteur des services a connu en 2017 une progression de l’emploi de 2 %.

Dans le secteur des biens, la fabrication (+5,1 % ou 86 000), les ressources naturelles (+4,6 % ou 15 000) et la construction (+3,6 % ou 51 000) ont affiché une hausse. Après un recul en 2015 et en 2016, les ressources naturelles ont retrouvé le chemin de la croissance, avec 15 000 emplois de plus en 2017. Le secteur des biens constate donc une hausse annuelle de l’emploi global de 3,5 %.

Il y a lieu de croire que le taux de chômage souffrira en 2018 de la promesse réitérée d’augmenter le salaire minimum dans les provinces, et de l’évolution des lieux et des méthodes de travail. Or, ces 12 derniers mois de progression du marché de l’emploi font état d’une économie qui se redresse et qui continue de prendre son élan.

 


[1] http://www.statcan.gc.ca/daily-quotidien/171201/dq171201a-fra.htm

Autres statistiques de Statistique Canada :

http://www.statcan.gc.ca/daily-quotidien/180105/dq180105a-fra.htm

 

 

Du nouveau pour la nouvelle année – Créer sa propre image de marque

Vous voulez améliorer votre vie professionnelle en 2018? Songez à créer votre propre image de marque en ligne! Une image forte est un excellent moyen de non seulement vous démarquer des tonnes d’autres candidats, mais aussi de mettre en valeur votre expertise et de raconter votre histoire. Voici quelques trucs pour vous aider à vous lancer.

1. Apprenez à vous connaître
Votre image de marque personnelle est surtout efficace lorsqu’elle raconte une histoire cohérente : la vôtre. Pour ce faire, prenez d’abord le temps d’établir vos valeurs et vos objectifs. Songez aux intérêts, aux valeurs et aux capacités que vous voudrez mettre en lumière; cela orientera les interactions avec les membres de votre réseau. Vous pourriez même coucher sur papier ces valeurs; vous aurez ainsi un aide-mémoire pratique quand viendra le temps de publier du contenu.

2. Établissez une présence en ligne
Créer un site Web peut sembler un travail insurmontable. Or, grâce aux nombreux domaines et solutions d’hébergement gratuits, on peut créer un site personnel en quelques clics seulement! Commencez par y inclure votre CV, une courte biographie et des liens vers vos profils sur les réseaux sociaux. Puis, à mesure que croît votre image de marque, ajoutez des pages à votre site, que ce soit un blogue, des pratiques exemplaires de l’industrie ou des exemples de votre travail.

3. Choisissez les meilleures plateformes pour promouvoir votre marque
Trouvez votre public cible afin de déterminer les plateformes les plus efficaces pour l’attirer. Par exemple, si vous œuvrez dans le milieu de la création visuelle, utilisez un réseau axé sur les images, comme Instagram. Si vous évoluez dans un domaine professionnel, optez plutôt pour LinkedIn. En choisissant la bonne plateforme, vous donnerez la meilleure visibilité possible à votre marque.

4. Bâtissez et gérez votre réseau de promotion
Vos amis, collègues et clients constituent d’excellentes ressources pour la promotion de votre image de marque personnelle. Leurs commentaires peuvent influencer la façon dont vous perçoivent de futures relations. Soyez à l’écoute de vos relations existantes et réceptifs à leur égard, tout en ajoutant à votre réseau professionnel des personnes qui œuvrent dans votre domaine et dans des domaines connexes.

5. Soyez à l’affût des nouvelles de votre industrie, et partagez-les
Veillez à être au courant des nouvelles pertinentes et des événements intéressants ayant trait à votre industrie. Non seulement connaîtrez-vous ainsi cette dernière comme le fond de votre poche, mais vous assoirez également votre crédibilité en tant que source de renseignements fiable dans votre domaine. De plus, le partage d’articles, de communiqués de presse et d’autres textes sérieux est aussi un excellent moyen de développer votre réseau professionnel.

6. Soyez constant
Pour que votre image de marque ait du succès, la constance est de mise. Cela comprend le moment où vous choisissez d’entretenir votre image, la plateforme que vous utilisez et les méthodes que vous employez. Établissez un calendrier pour la publication de nouveau contenu. Assurez-vous que tout ce que vous mettez en ligne reflète les croyances et les valeurs que vous avez établies, et que vous utilisez toujours les mêmes réseaux sociaux.

7. Menez vos propres vérifications
Il est bien plus facile d’être proactif que réactif! Restez toujours au fait de votre image publique en tapant votre nom dans Google régulièrement. Veillez à ce que les résultats reflètent vos croyances et vos valeurs. Retirez toute photo ou tout contenu qui ne cadre pas avec l’image que vous voulez projeter.

Nous passons énormément de temps dans le monde numérique. Ainsi, pour renforcer votre présence en ligne, le maintien de votre image de marque personnelle est essentiel. En suivant les étapes simples énoncées ci-dessus pour définir votre image et y adhérer, vous pourrez diffuser exactement ce que vous désirez auprès de votre réseau, de vos futurs employeurs, et du monde entier. Une image de marque personnelle forte vous démarquera de la concurrence et rehaussera votre valeur professionnelle.

Prêt à commencer? Communiquez avec la succursale Adecco de votre région et parlez à un de nos conseillers en recrutement dès aujourd’hui!

Pour plus d’informations et d’autres articles, visitez  Ressources.

L’an prochain, repensez votre stratégie de recherche d’emploi

Une nouvelle année, c’est souvent le moment de prendre des résolutions professionnelles. Mais ce peut aussi être l’occasion de revoir votre stratégie de recherche d’emploi! Besoin d’aide? Voici quatre conseils pour bien vous lancer!
1. Revoyez votre image « sociale »
Revoir vos profils sur les réseaux sociaux? Voilà qui pourrait tout changer. Les employeurs aiment consulter ces sites pour glaner des renseignements sur les candidats. Mieux vaut donc vous assurer que vos comptes Facebook, Instagram et Twitter vous présentent sous un jour avantageux, et supprimer les photos et le contenu qui pourraient faire mauvaise impression. Veillez également à ajuster vos paramètres de confidentialité pour exercer un plein contrôle sur ce que les autres peuvent voir de vous. Sur LinkedIn, n’inscrivez à votre profil que des compétences pertinentes et à jour. Et si le résumé d’un profil en dit long, vous gagnez aussi à partager des articles qui suscitent la réflexion et qui vous positionnent comme un expert de votre domaine.
2. Faites une refonte de votre CV
Bien des employeurs se feront une image durable d’un candidat à la seule lecture de son CV. Par conséquent, la forme et le fond du vôtre doivent mettre en valeur vos compétences et votre personnalité. Vous ne recevez pas d’appels? On ne vous convoque pas en entrevue? Une refonte du CV s’impose peut-être. Demandez à quelqu’un ce que vous devez améliorer ou consultez des modèles en ligne – vous pourrez ensuite apporter des ajustements. Surtout, n’oubliez pas d’adapter votre CV en fonction du poste convoité. En y intégrant notamment le jargon figurant dans l’offre d’emploi, vous vous assurerez de figurer parmi les résultats de recherche de l’entreprise.
3. Explorez d’autres avenues
Vous visitez en vain les sites de recherche d’emploi? Diversifiez votre plan d’action. Passez à la prochaine étape et écrivez aux entreprises que vous avez ciblées, histoire de vous faire connaître. LinkedIn est le parfait outil à cette fin. Grâce à la fonction de recherche, vous pouvez trouver les responsables du recrutement de bien des entreprises. Envoyez-leur un CV personnalisé ainsi qu’un bref message exposant les compétences qui font de vous le candidat idéal pour le poste. Pas de réponse? Ça ne veut pas dire que votre initiative est passée inaperçue!
4. Soyez réaliste dans vos attentes
Si vous vous attendez à gravir les échelons à la vitesse de l’éclair, vous risquez d’être déçu. Vous faites vos débuts sur le marché du travail? Vous vous réorientez? Alors vous devez établir des attentes réalistes. Recherchez des postes qui offrent des occasions d’avancement. Répondez à une offre qui vous permettra de gagner en expérience et d’acquérir les compétences qui vous rapprocheront de l’emploi dont vous rêvez. En y allant petit à petit et en visant le bon domaine, vous pourriez bien faire des pas de géant plus tard.
Vous devez repenser votre stratégie de recherche d’emploi? Pensez à Adecco. Comme nous proposons chaque jour de nouveaux postes permanents et temporaires, vous avez de bonnes chances de dénicher votre prochain emploi. Inscrivez-vous gratuitement en communiquant avec une succursale près de chez vous.

Pour plus d’informations et d’autres articles, visitez  Ressources

PDG pour un mois : pourquoi tu devrais poser ta candidature

Tu es un jeune professionnel talentueux et ambitieux à la recherche d’un tremplin pour lancer ta carrière? Tu aimerais savoir ce que le PDG d’une des plus grandes agences de placement au pays fait vraiment de ses journées? Notre programme de stage PDG pour un mois est pour toi. Voici ce que tu pourrais en retirer.

Réputation

Contrairement à certains stages universitaires où on te fait chercher le café et assister comme spectateur aux réunions, le programme PDG pour un mois du Groupe Adecco t’expose aux rouages d’une organisation du Fortune 500. En plus d’observer le président d’Adecco Canada au travail, tu participeras à des réunions de la haute direction et des succursales d’Adecco à travers le pays, une occasion en or de te faire un nom dans l’industrie du placement.

Expérience

Le PDG pour un mois devient un membre à part entière de l’organisation. Tu travailleras sur de vrais projets et auras la chance de participer au processus décisionnel. Ce faisant, tu ajouteras des compétences transférables à ton bagage et bonifieras ton CV et tes perspectives de carrière, quelle que soit ton orientation professionnelle. L’expérience que tu acquerras en un mois te démarquera des autres candidats pendant des années! Le programme te permettra aussi de voir l’industrie de l’intérieur et d’apprendre à interagir avec des membres de la haute direction.

Pour en savoir plus sur l’expérience de la PDG pour un mois de l’an dernier, Alana Couvrette, lis cet article : https://leadblogue.ca/2017/06/15/ma-premiere-semaine-en-tant-que-pdg-pour-un-mois/

Contacts

Tu te cherches de bonnes références? Quoi de mieux que celle du président d’Adecco Canada! Comme PDG pour un mois, tu travailleras aux côtés de Gilbert Boileau, le président d’Adecco Canada, et rencontreras les haut placés de l’une des plus grandes agences de placement au monde – des relations d’affaires qui te suivront pendant toute ta carrière.

Opportunités

Les opportunités qu’offre ce stage sont pour ainsi dire illimitées. D’abord, l’impulsion qu’il donnera à ta cote d’employabilité se fera sentir tout au long de ta carrière. Ensuite, il y a la possibilité d’être embauché au siège social d’Adecco une fois le stage terminé. Enfin, tous les PDG pour un mois des pays participants ont l’opportunité de devenir PDG mondial pour un mois du Groupe Adecco. Les dix premiers candidats à l’échelle mondiale participeront à un camp de sélection d’une semaine toutes dépenses payées dans une grande ville. C’est l’occasion d’une vie, ne la rate pas!

Voyages

Tu aimes voyager? Comme PDG pour un mois, tu accompagneras Gilbert Boileau sur ses voyages d’affaires dans les succursales et les bureaux d’Adecco à travers le Canada. Et si tu deviens PDG mondial pour un mois, le stage est basé à Zurich, en Suisse, donc tu pourras voyager dans toute l’Europe. Le rêve de tout passionné de voyage!

Rémunération

La cerise sur le gâteau? Le stage PDG pour un mois d’Adecco est payé! Oublie les remboursements de passes d’autobus ou les cours crédités : tu auras droit à un vrai salaire, un salaire de PDG. Bien sûr, les frais de déplacement et de logement sont aussi couverts. Un mois de travail, un mois payé. Un mois de VRAI travail. Voilà qui réduira ces dettes d’études!

Tu crois avoir la tête de l’emploi? Nous voulons te rencontrer! Pour en savoir plus sur le stage PDG pour un mois et postuler : https://www.adeccowaytowork.com/fr/.

À propos de Way to WorkMC
Le Groupe Adecco a lancé le programme Way to Work en 2013 pour s’attaquer au problème du chômage chez les jeunes, pallier la pénurie de main-d’œuvre qualifiée, améliorer l’employabilité des jeunes et les aider à pénétrer le marché du travail. Grâce à Way to Work, le Groupe Adecco fournit aux jeunes des stages et apprentissages (plus de 10 500 en 2015 et 2016), des conseils de carrière, de la formation professionnelle ainsi que l’occasion de devenir PDG pour un mois.

À propos du Groupe Adecco
Le Groupe Adecco est le premier partenaire mondial en matière de solutions de gestion des ressources humaines. Nous dotons chaque jour plus de 700 000 personnes d’un emploi permanent ou flexible. Avec plus de 33 000 collaborateurs dans 60 pays, nous transformons le monde du travail poste par poste. Nos collègues font profiter plus de 100 000 entreprises du talent, des services RH et des technologies de pointe dont elles ont besoin pour réussir dans une économie mondiale en constante évolution. En tant que société du Fortune Global 500, nous sommes à l’avant-garde en montrant l’exemple et en créant une valeur partagée qui répond aux besoins sociaux, tout en stimulant l’innovation commerciale. Notre culture basée sur l’inclusion, l’équité et le travail d’équipe renforce l’autonomie des individus et des organisations, alimente les économies et bâtit des sociétés meilleures. Ces valeurs trouvent un écho auprès de nos employés, qui nous ont élus numéro 2 sur la liste Great Place to Work® – World’s Best Workplaces 2017. Nous faisons en sorte que l’avenir fonctionne pour tout le monde.

Le Groupe Adecco est basé à Zurich, en Suisse. Adecco Group AG est enregistré en Suisse (ISIN : CH0012138605) et coté à la SIX Swiss Exchange (ADEN). Le groupe s’appuie sur huit marques expertes dans leur domaine : Adecco, Modis, Badenoch & Clark, Spring Professional, Lee Hecht Harrison, Pontoon, Adia et YOSS.

Pour plus d’informations et d’autres articles, visitez  Ressources.

Attirer et fidéliser ses employés

C’est un secret de polichinelle : les entreprises qui ont du succès sont celles qui parviennent à motiver et à mobiliser leurs employés. Mais à une époque où les sites de réseautage professionnel comme LinkedIn font partie intégrante des stratégies de recrutement, il est de plus en plus difficile de freiner le roulement de personnel.

Voici quelques conseils qui vous aideront à attirer et fidéliser vos employés.

Attirer des candidats

Rémunération juste

L’une des plus grandes erreurs commises par les employeurs est de fonder le salaire associé à un poste sur leur budget – plutôt que sur les échelles du marché. Pour vous assurer d’offrir une rémunération concurrentielle, consultez le Guide salarial 2018 d’Adecco. Surtout, n’oubliez pas que la rémunération ne se borne pas au salaire de base! Proposez un programme d’avantages sociaux souple afin que chacun puisse personnaliser le régime en fonction de ses besoins.

Primes de recommandation

Les bonnes personnes en attirent d’autres, alors pourquoi ne pas en profiter? Pour faciliter vos efforts de recrutement, offrez des primes de recommandation à vos employés. Une carte-cadeau, une journée de vacances payée ou un boni : voilà qui donnera envie à votre personnel de vous recommander les meilleurs candidats!

Réputation en ligne

Maintenant qu’on arrive à presque tout découvrir grâce aux moteurs de recherche, les entreprises qui recrutent se doivent de soigner leur réputation. Des critiques défavorables, des scandales, une presse négative ou des plaintes peuvent effrayer un candidat potentiel avant même que vous ne le rencontriez. En d’autres mots, soyez à l’affût de ce que l’on dit sur vous pour éviter de faire mauvaise impression.

Descriptions de poste claires et concises

Assurez-vous de rédiger des descriptions de poste qui détaillent autant que possible le rôle et les responsabilités qui s’y rattachent. De cette façon, les candidats potentiels auront d’entrée de jeu un portrait juste des attentes envers eux, ainsi que des livrables et du mode d’évaluation de leur rendement.

Fidéliser ses employés

Formation à l’emploi

Rien de plus difficile pour un nouvel employé que d’entrer en fonction sans réelle formation préalable. Oui, son CV peut être impressionnant, mais il devra tout de même se familiariser avec vos technologies, logiciels et méthodes de travail. En offrant une séance de formation exhaustive aux nouveaux venus, vous les aiderez à gagner en confiance. Le temps vous manque? Assurez-vous d’avoir sous la main un manuel du service décrivant les attentes et les procédures à suivre. Il pourra servir d’outil de formation pour les recrues comme d’ouvrage de référence général.

Culture positive

Même pour les meilleurs, passer 40 heures par semaine au boulot finit par peser. Mais en mettant en place un environnement de travail agréable, vous prouverez à vos employés que vous tenez à eux. Vous pouvez notamment souligner les anniversaires, organiser des dîners ou tenir des journées décontractées, autant de façons d’instaurer une culture d’entreprise motivante.

Programmes incitatifs

Les programmes incitatifs stimulent les employés. Pensons aux programmes de participation aux bénéfices, qui les récompensent en fonction des résultats de l’entreprise. Vous avez un budget à respecter? Soyez créatif! Offrez un dîner payé, une carte-cadeau à utiliser dans un café ou au cinéma, et vous verrez : la productivité grimpera!

Rétroaction

Les employés adorent les commentaires constructifs, qui lancent le dialogue et confirment leur valeur. Quand ils font bien leur travail, assurez-vous de le souligner : vous les motiverez et leur rendement augmentera.

Occasion de perfectionnement et d’avancement professionnel
Le perfectionnement professionnel est une source de motivation pour beaucoup d’employés, qui veulent occuper un poste qui leur permettra de progresser. Pour les aider à cheminer, tenez une ou deux fois l’an des rencontres au cours desquelles vous dresserez ensemble un bilan, fixerez des objectifs de carrière réalistes et créerez un plan d’action en conséquence. Aussi, tenez-les au courant des postes à pourvoir à l’interne pour qu’ils puissent soumettre leur candidature.

Équilibre travail/vie personnelle

Gardez toujours à l’esprit que la « famille » que vous formez ne remplace pas tout. Les gens ont une vie hors du bureau et vous devez contribuer à la rendre meilleure. De plus en plus d’entreprises se servent de la technologie pour mettre en place des horaires flexibles et permettre le télétravail, si bien que leurs employés peuvent plus facilement concilier vie personnelle et productivité professionnelle.

Vous aimeriez attirer et fidéliser plus facilement les employés? Adecco s’y connaît! Communiquez avec une succursale près de chez vous pour discuter avec un de nos conseillers en recrutement!

Pour plus d’informations et d’autres articles, visitez  Ressources.

Cinq questions comportementales incontournables en entrevue

Durant le processus d’embauche, l’entrevue vous donne l’occasion d’aller au-delà des compétences spécialisées dont fait état le CV et d’évaluer les compétences générales, le professionnalisme et le potentiel d’adéquation du candidat. Bien sûr, son CV vous indique s’il est qualifié, mais c’est en entrevue que vous trouverez la bonne personne.

Pour que cette rencontre soit vraiment éclairante, voici cinq questions comportementales qui vous aideront à aiguiller la discussion et à mesurer à quel point le candidat cadre bien dans votre culture d’entreprise.

1. Décrivez une situation stressante que vous avez vécue. Comment l’avez-vous gérée?
Cette question vous permet d’évaluer comment le candidat compose avec la pression. Un nouveau milieu de travail s’accompagne souvent de nouveaux défis et facteurs de stress, alors vous voulez choisir quelqu’un qui demeurera productif malgré tout.

2. Décrivez une situation où vous en avez fait plus que nécessaire pour vous assurer d’accomplir le travail.
Cette question vous permet d’évaluer l’éthique de travail. La réponse du candidat en dit long sur son approche des tâches qui lui sont confiées et sa volonté d’en assumer la responsabilité.

3. Parlez-moi d’une situation où vous avez fait preuve de leadership en prenant l’initiative.
En embauchant des employés dotés de fortes compétences en leadership, vous pouvez augmenter la productivité de votre entreprise. Cette question vous permet de repérer ce genre de personne.

4. Nommez-moi trois tactiques auxquelles vous avez eu recours pour gérer des conflits au travail.
Cette question pousse le candidat à vous parler de la manière dont il désamorce les situations tendues. Certes, les conflits sont inévitables quand vous passez beaucoup de temps avec des collègues de travail. Raison de plus pour choisir un candidat qui sait les résoudre de manière productive.


5. Parlez-moi d’une situation où vous avez dû rendre une décision sur-le-champ, et décrivez-la.
Quand vous confiez à quelqu’un certaines tâches quotidiennes, cette personne doit être en mesure de prendre rapidement des décisions qui servent les intérêts de l’entreprise. Cette question peut vous aider à mesurer si le candidat peut y arriver.

Ces questions vous donneront une meilleure idée de la façon dont se comporte le candidat au travail. Vous pourrez donc mieux évaluer sa compatibilité avec le poste à pourvoir et avec votre culture d’entreprise. Mener une entrevue n’est pas toujours facile, mais les questions comportementales vous aident à cibler les qualités associées au poste et à choisir le candidat qui incarne le mieux le profil recherché.

Vous voulez réduire le taux de roulement des nouveaux employés? Adecco peut vous aider. Avec nos professionnels du recrutement et nos tests visant à évaluer les compétences et comportements, nous nous assurons que vous ne rencontrerez que les candidats qui répondent à vos exigences. Communiquez avec une succursale près de chez vous pour découvrir comment nous pouvons maximiser l’efficacité de vos démarches de recrutement.

Pour plus d’informations et d’autres articles, visitez  Ressources